La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi, juin 21 2022

CHAUD…!

Dans les maillots sous mon toit, fenêtres mi ouvertes mais car il y en un, les travaux de ravalement la puissante odeur des produits, la poussière des ponçages…HS la Mume !
Depuis trois ans je me finance une aide à domicile option vieux, depuis deux mois la "titulaire" est souffrante en tout cas absente et en cette période bientôt estivale l'association qui gère mon affaire m'a sonnée ce matin, demain nada la semaine prochaine même chose. Pas contente je suis, aussi ai-je entamé une chasse au devis surtout une chasse à la "dame ou monsieur" qui viendra me secourir. La profession dévalorisée mal rémunérée, je le sais j'ai pratiqué pendant trente ans. J'avais la niac pour empocher mon chèque. La semaine dernière une remplaçante n'a pas trouvé le n° de l'immeuble certes l'échafaudage masquait un peu, que diable un pas de plus et là mon nom l'étage bref toutes infos dispos… De quoi occuper mes siestes en réflexions philosophico-monétaires !
Mon plombier préféré sera retraité le trente septembre…c'est lourd pour mon moral, mon fils l'a bien mérité je lui souhaite du temps heureux devant la Loire et les trains depuis ses fenêtres.
Les cigogneaux sont presque adultes, les pattes rougissent, les becs pas encore !
Et vous ?

mardi, juin 7 2022

LA VIE EN DIRECT…

Depuis le mois d'avril je suivais avec attention l'éclosion et la croissance des cinq cigogneaux de la ville de Sarralbe, dimanche nada pas d'images… le vent la pluie, j'attends, hier même chose, en fin de journée je coure les infos (autrement plus palpitante que la campagne électorale des députés !).
Le nid et ses pensionnaires fût agressé par une cigogne en mal "d'enfant" , secourus par les pompiers les deux survivants soignés et réinstallés sur la cheminée de la mairie, ouf encore des jours bêtifiants que je nous souhaite plus calme.
Il y eut la fête des mères étalée sur le samedi avec mon plombier préféré et le dimanche avec "les garçons" Smab et Dom ce fut très bien, le bouquet résiste encore ! Mon fauteuil chéri celui où je sieste est équipé de pieds plus hauts pour que le levage de mon postérieur conséquent soit moins "hasardeux" cela fonctionne bien pour l'instant…
Depuis ce matin chambardement autour de l'immeuble, montage de l'échafaudage afin de réaliser le ravalement, dommage qu'il ne puisse m'intégrer au programme !
Peut être que jeudi après-midi je serai championne au bowling, déjà atteindre les pistes est un exploit !

mardi, mai 10 2022

IL FAIT CHAUD….

Dans peu de temps il fera TROP chaud, et puis il y aura trop d'eau…
Les politiques, les élections, rien à battre !
Depuis mon écran je zieute les cigogneaux dont les 2 plus vieux ont éclot il y a juste 2 semaines 2 autres âgés de 12 jours et le petit dernier à la traine 10 jours seulement.

cigognes.jpg, mai 2022

Un appétit qui éreinte les parents très attentifs, cinq dans le nid-plateforme il parait que c'est rare, la moyenne étant de quatre. Vous dire la belle distraction que me donne ces beaux oiseaux couvant et élevant leur progéniture, voire le miracle renouvelé de l'éclosion d'un œuf, un labeur épuisant pour le jeune, une journée complète d'effort.
Dans une autre vie" j'accouchais" les faisandeaux, veillais la poule nourricière variété "Sussex" étalée dans le nichoir avec eau et grain à porté de bec, l'obliger à sortir faire son étron quotidien et hautement parfumé !
Je maitrise presque complètement ma belle TV si si !
Ça va vous ?
Ben tant mieux, profitez !

mercredi, avril 20 2022

IDEAL… LA METEO…

Rendez-vous en dermatologie, passer à la Chapelle pour mise à jour des trucs et des machins, transportée que je fus par un véhicule privé non conventionné accompagnée de mon jeune frère.
Heureusement car la consultation et les soins furent rondement menés je me retrouvais dispo certes mais sans transport le monsieur me proposait une heure d'attente ! Frérot opta pour le tram le terrain jusqu'à la station est en déclivité mais enfin le fauteuil manuel chargé de mon opulente carcasse faut des biceps de camionneurs !
Ma joue droite traitée à l'azote liquide "mais ce n'est pas le cancer qui repart" dixit le spécialiste c'est à peine mieux une "floraison" du lupus !
Et puis le comédon sur l'omoplate droite qui me gênait il y en a plus j'en suis fort aise !
En tram je pus admirer les nouvelles constructions même que nous avons gagné une chapelle toute neuve et une annexe de la mairie aux confins du territoire autrefois terrain d'aviation.
9 ans en octobre que je suis devenue angevine, plus de terrains vacants le long des rives du tram…la verdure n'est pas encore attaquée jusqu'à quand ?
Clématites lilas magnolias c'était bien…!

jeudi, mars 10 2022

3 MOIS…

Et rien ne bouge !

Covid il est là et y restera.
Votage le mois prochain…rien ne bouge.
Réservoir des véhicules affamés se ruiner pour bosser à 2,20 le litre…l'état s’enrichit avec les taxes…
De chez moi le monde n'est pas pire qu'hier seule la sauce est différente et nous avalons bien gentiment le rata.

anniv_fragin.jpg, mar. 2022
Mon plombier préféré 60 printemps, la retraite en octobre, à lui les photos et le RAIL sans aucune modération, reprendre souffle en papouillant Patchouli son chat chéri.
Mon Dom à moi que j'ai enfin presque, l'essentiel étant à son époux, compte lui aussi les trimestres qui lui ouvrirons son atelier de création sans créneaux horaires et des papouilles à la chienne qu'il espère. Smab aura son matou !
Ma féline vieillie, je dois la restreindre tellement elle "croque" de bouf !
La semaine dernière un pot de confiote a éclaté sur le carrelage, hier l'œuf au plat devint œuf sur carrelage, les choses me tombent des doigts…un accès de jeunesse, mes chers amis de Gironde même âge mêmes misères se vautrent aussi et pas toujours sur le gazon du jardin…cerné de gravillons tellement jolis !
Au Club Féminin devenu mixte après vote à bulletin secret donc les messieurs seront les bienvenus, je surveille les apprenties tricoteuses, bavardes, distraites par un bruit de papier de bonbon de vraies gamines !
Mes deux neurones tellement fainéants enfin au travail m'ont permis de retrouver la fonction VO sous-titrée des enregistrements par moi choisis, c'est bien hein !
À dans trois mois…après les votes…

lundi, janvier 3 2022

LE JOUR D'APRES…

Vers 20 heures drelin drelin, le plus jeune frère de mon époux derrière l'écouteur pour me (nous) souhaiter un bon anniversaire, la journée fut parfaite, recevoir ce que j'espérais, attendais, mes fils, mon frère, les amies de l'immeuble, et du Grand Sud Ouest, il n'y a pas de meilleure ordonnance…
Tous prodigieusement agacés par les "dires" des "responsables" politiques. Les postulants au poste suprême emporte le pompon du foutage de gu..e ! Dans mes activités de tricotage je côtoie une gamine de 70 ans complètement intoxiquée par la purulence des anesthésistes des bulletins "d'informations" des chaînes TV au point que je l'ai sommée de ne point lire et écouter leurs bavasseries dès le jeudi que nous ayons un après-midi serein le vendredi au Club.
Les virus, le climat, l'écologie dévoyée, l'éducation en voie d'abandon.
Pauvres européennes que nous sommes !
Nous d'abord, le reste du monde peut-être…
Je n'ai pas à me plaindre mes fauteuils sont confortables, une de mes nièces atteintes de la maladie de Charcot, la fille d'une amie très chère d'un lymphome, cette autre nièce petite fille du beau-frère un diabète sévère.
MAIS dans quelques mois… sous réserve bien sûr naîtra un enfant qui me fera arrière grand-tante.
Un jour après l'autre, devise pour cette année pensait l'oie qui attend le four pour le 25, je lui ferai l'hommage de tous les soins possibles pour la déguster…
À une autre fois…

jeudi, décembre 2 2021

ENCORE….

Tenter de donner du réconfort aux amis, ceux de Picardie….
Mon téléphone sonna vers midi, quand je lus le nom je sus qu'il y avait un chagrin dans l'air. C'est que mon amie Marie m'avait sonnée il y a à peine deux mois, nous avions fait le tour de nos enfants, amis, qui nous lâchent les uns après les autres, bref nous étions "à jour" de notre bulletin-gazette.
L'info me tomba dans l'oreille, je fis répéter, serrai des dents, cherchant une phrase de soutien.
Leur fille cadette est atteinte d'un lymphome, une vacherie certaine, mais avec de l'espoir, lui dire que j'ai connu et soutenu dans l'Essonne une jeune femme équipée de cinq gamins qui avait elle aussi cette saloperie, ces enfants ont grandi en côtoyant régulièrement leur maman à l'hôpital celui-là même que fréquenta mon beau-fils.
Maintenant elle reste sous surveillance certes mais ses enfants sont presque "élevés" son angoisse tout du long du processus de soin.
Alors me dit-elle je n'ai que toi et ton oreille faute d'épaule trop lointaine pour pleurer, dire ma rage et consoler son mari.
Du temps de notre jeunesse commune où nos gamins fréquentaient la même école le même collège et le même dentiste, je faisais taxi pour aller là ou ailleurs à Paris bref nous étions aussi solidaires que possible, nous avons des chagrins et de furieux fou 'rire.
Nous ferons dans nos faibles moyens tout ce qu'il faut pour sortir leur enfant de cette galère.

vendredi, octobre 22 2021

SOUS LE SOLEIL…

Nous étions là.
Tu patientais, chacun déposa une fleur "immortelle" au prétexte qu'elles sont aussi jolies fraiches que séchées. Elles sont recyclées aussi souvent que possible en tiges, en boutons, tu aurais débattu un bon moment sur les effets mercantiles de la mort.
Il y eu des gerbes, des bouquets, plaque de ton filleul entièrement ouvragé par lui, les classiques en pierre.
Mes enfants veillèrent sur ma mobilité dans les allées du cimetière fraîchement binées où je m'ensablais dans mon carrosse électrique, ce n'est pas de la brouette comme celle qu'utilisait Auguste ton grand-père garde champêtre.
Suivant l'autre grand-père de tes petits enfants nous traversâmes la Chaume devant l'école et la mairie et atteignirent TA maison, fort heureusement la réception se fît sur la place pauvre en véhicule à ce moment là mais bien illuminée par le soleil.

IMG_20211018_152616.jpg, oct. 2021
La revoyure de cousins, amis de ta famille et de la mienne, du mal à retrouver la place de chacun dans toutes les branches de l'arbre généalogique officiel et l'autre où nous sommes en bonne place, au fil des années ayant créé -trouvé un parrain par génération.
Et puis chacun reparti vers les siens avec tant de kilomètres une moyenne de 400 !
Alain nous transporta jusqu'au cimetière où repose nos parents et direction Angers pour se remettre de ce concentré d'émotion une halte au restaurant était organisée par frangin. Dépôt de ma carcasse dans le fauteuil en mon logis.
Orléans pour mon plombier préféré, la réunion pour tes funérailles c'était finie.
Pour l'âme elle restera bien présente longtemps.

vendredi, septembre 10 2021

TU M'AS VU ?

Là, dans le lit de l'humaine bien à droite, bien "rependue", je lui laisse tout le côté gauche, celui où il y a la fenêtre, son déambulateur qu'elle attrape dans la nuit en me disant je vais pisser pousse-toi !

yoni_1.jpg, sept. 2021
Je me faufile entre le pied du lit et son charriot ça passe tout juste et je m'installe entre ses pieds pendant qu'elle fait ce qu'elle a à faire et puis vaillantes nous retournons au lit.
Tu m'as vu toute belle ornant la porte de l'appartement ? l'humaine est encore infantile un rien l'amuse.

porte.jpg, sept. 2021
Et la colonne de boites souvenir des suédois qu'elle a remuée ce matin vidant par ci par là des trucs et des bidules et puis des tas de choses imprimées qui partent dans la poubelle jaune…

boites.jpg, sept. 2021
Et puis aussi des fringues que rien ne pouvait élargir davantage…
Elle regardait les balcons d'en face et les occupantes histoire de comparer les dégâts chez les unes et les autres…comme pour mon humaine le temps est sans pitié…
Je n'ai pas eu de vacances, voisine du deuxième ne fut pas sollicitée, l'humaine et "tonton" pas bougé !
Les amis pas en forme, pas en forme du tout, pas question d'ajouter une charge supplémentaire avec la vieille à roulettes et son bazar.
Les images justes pour mon lecteur du grand Sud-Ouest…

jeudi, août 26 2021

LE PASSE….

J'ai râlé pour le vaccin qui ne protège pas plus que ça, je râlais encore pour la passe "sanitaire" que j'ai dégainé pas plus tard que tout à l'heure pour vider une tasse de café au troquet fraichement ouvert très près de chez moi, mon aide familiale …n'avait pas le sien resté qu'il était dans un autre de ses sacs !
La terrasse était vide, je n'ai pas creusé la question avec le tenancier…à cause du vent assez vigoureux balayant le site.
Aout nous aura vu mon frère et moi bien sage en nos pénates, accueillant aucun visiteur à part mon plombier préféré et un déjeuner festif pour cause d'anniversaires aoutiens bien que familial.
Voilà, nous glissons lentement mais surement vers un automne que je souhait plus ensoleillé que le soi-disant été !

lundi, août 2 2021

RETRAITE… INVENTAIRE…

Du pharmacien
Des tenanciers tabac-jeux où j'eus mais habitudes.
Coupures de courant, 3 fois dans la nuit c'est angoissant le noir total toute la journée suivante à m'en remettre…
Volet roulant frangin, voir du côté de la pile…ça fonctionne !
Petit robot de cuisine, parce que des mains douloureuses et sans préhension…ça gène !
Boule distributrice de croquette pour chat goulu, à peine freinée !
Toilette pour la féline, cherche solution attractive évitant ses épanchements dans la salle de bain sur la serpillère épongeant ma sortie de douche…auge de maçon transformée en "toilette" matou en plein air, chercher une réadaptation pour l'intérieur.
Changement du fauteuil roulant manuel, effritement de la bande de roulement nuisant gravement à la stabilité du freinage.
Le Club féminin ne fermera pas ses portes de tout l'été >comprendre les vacances scolaires.
Ma belle assise roulante électrique fait des envieuses, combien ça coûte, et l'électricité ? et ci et ça, elles ne comprennent pas que c'est une forme de prothèse, si j'essaie d'en rire c'est dans un but hautement thérapeutique du moral, du neurone survivant bien mollasson. Et ma peau la camarde ne l'aura pas si vite !!!

vendredi, juin 18 2021

DEMAIN…

L'infirmière viendra ponctionner un peu de mon sang, pour un bilan des graisses, du sucre et autres gâterie s’agitant dans mes globules, le médecin y tient.
Elle reviendra la semaine prochaine cette fois pour session numéro deux du vaccin anti-truc.
Ô le Club Féminin est de nouveau opérationnel depuis trois semaines l'info m'est parvenue "accidentellement" donc je suis allée sur site et donnée fermement mon ressentie de la chose, j'y gagné une promotion, je deviens binôme de la responsable section tricot !
Dans cet immeuble sorti de terre et mitoyen du notre un commerce est ouvert faisant dans la limonade et la restauration, ben nous avons testé le breuvage ma bonne copine du premier étage et moi, un moment de détente bien venu après ces confinements. Samedi dernier nous avons délaissé la terrasse de frangin tellement il y faisait chaud ! La sieste au salon climatisé c'était bien !
Je fus enthousiasmée par le nouvel opus de Sylvie Lassalle : Les ombres et les lumières, dévoré en quarante huit heures jusque tard dans la nuit pour tout dire jusqu'au petit matin !
Le tricot attend un peu de fraicheur…ou de motivation, ,j'ai sous le coude du Pierre Pelot alors !!!

dimanche, mai 30 2021

AU SOLEIL…

Premier déjeuner sur la terrasse chez frangin !

FdM.jpg, mai 2021
Du soleil, des bulles et mes fils, juste un grand moment de bonheur.
Même que Dom ma remis en place le moyen de le barber avec des photos à publier !
Voilà merci mes garçons.

mercredi, mai 26 2021

UN DIMANCHE….

Au programme déjeuner chez moi de frangin, au menu poulet rôti carottes confites avec des patates. Cela sentait bien bon dans mon logis, la fenêtre grande ouverte, le vélux aussi, un courant d'air fit claquer quelque par une porte, rien qui m'émeuve. La matinée avançait gentiment j'en était à la mise du couvert j'allais donc piocher dans le placard formant couloir le bazar nécessaire, assiettes, plats de service et les verres et les bouteilles…Je découvris là la porte de l'appartement largement ouverte, panique, où est ma féline, j'appelle, pas de réponse, pas le moindre miaulement, aussi vite que possible je grimpe dans mes chaussures, pose sur le déambulateur le téléphone et mes clés et me voici dans les étages clamant "Yoni !" pas d'écho !
Revenue dans mon antre je méditais l'action possible un dimanche de Pentecôte pour retrouver ma bête et continuais mes préparatifs, j'en étais au saucisson sur picot quand apparut la féline le pas alangui le museau tendu vers la cuisine étirant ses pattes engourdies par cette sieste. Pas émue une seconde pas mon coup de voix de frayeur rétroactive !
Voisine du dessous est en cavale avec voisine du premier étage, à charge pour moi d'aller une fois le jour faire des gouzis-gouzis à sa féline. Jolie bête aussi "joueuses" que la mienne est fainéante, entrer dans l'appartement ou en sortir c'est…sportif avec un déambulateur !
Chronoposte , leur site et la communication c'est efficace comme si moi je l'avais pondu ! La livraison faite dans les temps je n'ai pas compris ce merdoiement.
Carrefour OK
L'ascenseur…en panne !!!

lundi, mai 17 2021

TEMPS…

De maintenant.
Il est veuf mon frère, je suis veuve, solidaire l'un envers l'autre autant que possible. Nos enfants vivent leurs vies, le moral en est perturbé, nous résistons. Nos chagrins s'apaisent.
J'ai vécu de très beaux et doux moments en tant que mère, en tant que femme…
Alors d'où vient cette peine qui nous gagne chaque jour un peu plus depuis trois mois ?
La question tourne ou plutôt claque comme au ping-pong entre mes deux neurones et une lueur clignote.
Nos conjoints entrèrent dans nos vies à l'âge adulte, nous avons construit chacun notre famille une tâche absorbante qui ressemblait à l'œuvre de nos parents. Ils puisaient leurs ressources auprès de leurs amis d'enfance et de jeunesse, nous transmettant cette sorte de filiation. Sa sœur en Gironde ne peut voyager pour cause de confinement des hôpitaux, dans nos chagrins le téléphone nous rapproche, guettant "qui" sera le ou la suivante dans cette bascule des langes au linceul sans illusion sur notre longévité, un jour et peut-être un autre…
Mais le doyen du quatuor que nous formions est bien malade tellement que nous organisons ce que sera le jour des funérailles pour que je puisse y être, repérer un hôtel avec chambre PMR. Ce midi l'épouse du parrain de Dom nous donna de ses nouvelles…pas bonnes…rapides…douloureuses. D'hôpital en hôpital chacun traitant son "morceau" du patient.
Me revient une multitude de souvenirs, 77 ans cela en fait de toutes sortes, il se pencha enfant sur nos berceaux et cela dura, dure encore, encore un peu…

dimanche, mai 9 2021

NEURONES EN SUEUR…

Avant-hier à 4 heures la vessie criant l'urgence je signalai à ma copine de couette que j'y allai, pas émue une seconde elle réclama son gratouillis au passage. Donc ayant accomplis ce qui me tenait là je repris la position verticale en appui sur ma superbe tour "survival" qui bascula la garce au motif qu'une de ses roues avait choisi la liberté. Il y eu plus de peur que de mal je trainai la chose jusqu'au lit la calai et vaillamment me rendormis. Au réveil dument sustenté j'entrepris l'exploration chez truc et chez machin et dégotai ben oui chez celui qui en plus me vend de la TV, le plateau servant à trimbaler lave-linge, lave-vaisselle donc parfait pour ma tour. Ce matin le beau gosse toqua ma porte et me remit le carton salvateur. J'entrepris illico le montage du bidule et youpi ! ça roule !
Le tam-tam familial m'indiqua un élargissement du nombre de cousins de mes fils, je proposais de tricoter un peu pour cet enfant aventureux, reste plus qu'à attendre la livraison des pelotes, là aussi il y a des ruptures de stock !
Et puis en voyant des photos réalisées par mon plombier préféré j'explorais chez mon copain Google ce qu'était devenu l'occupant du lieu, ben zut, il est tout mourût, il ne faisait aucun mal aux femmes ce garçon modèle "ourson" ce qui nous avaient rapproché "fille à PD assumée" que je fus, charmant, luttant contre le pèse-personne, et des misères cardiaque, était parent de mon employeur, elle voulait la coquine une confirmation des ragots circulants dans la famille, ben non je ne copinais pas dans le lit de son cousin. Bref j'en suis toute triste, nous avions le même âge.
LA TELECOMMANDE fût honorée vendredi dernier avec mes bonnes copines de l'immeuble qui l'une me préta la sienne et l'autre relançant le syndic, donc des bulles et des amuses becs salés et sucrés.
TOUT FONCTIONNE !

lundi, avril 26 2021

DE TOUT ET DE RIEN…….

Hier dimanche eu lieu le goûter à seize heures comme un lundi, croyant naïvement que justement aujourd'hui lundi se serait "repos" des mandibules, non déclara frangin, il n'est pas question d'échange mais d’addition ! J'inspectai donc mes réserves et provision pour une création gustative,
Une pâte feuilletée industrielle, de vraies poires, une crème anglaise, vingt minutes au four à deux cent degrés.
Dimanche donc hier, frangin entra chez moi avec un air rigolard-triomphant brandissant une aiguille à tricoter qui il y a deux ans s'échappa de ma main gauche et fila se perdre entre les sièges du carrosse de mon filleul et y resta, jusqu'à hier matin, remise à la lumière par des velléités de nettoyage de printemps !
J'attends encore la fameuse télécommande ouvrant la porte du garage sur rue…le ton monte entre le syndic et moi soutenue que je suis par le conseil de copro ! J'espère quelle sera enfin dans la corbeille d'héritage de mes fils !
Sinon par beau temps comme samedi, la balade en tram est plaisante, je vis les nouvelles constructions sorties de terre et très bientôt occupées…un grand mystère pour moi ces nouveaux venus, quels métiers, quels revenus ?
Mon fils numéro 2 change d'année le 27, sa mère change d'opérateur téléphone le 28, youpi !!!

vendredi, avril 9 2021

PRENDRE UN AMI…

Par la main.
Figure de rhétorique par ces temps de sinistrose virale.
Hospitalisé pour une "longue maladie" il y a gagné en plus du Covid 19 récidivent. Le choix des soins là ou ailleurs me semble bien précaire.
Mon généraliste me le confirmait ce matin, comme il ne me précipitera pas vers un vaccin plus qu'un autre, 77 ans en fauteuil douillettement chez moi, d 'urgence il n'y a pas.
Mon plombier préféré parmi nous samedi toute la journée et un bon morceau du dimanche, ce fut drôlement bon.
Ma féline est en période de câlinement intenses, de papouilles et de gratouilles, sautant sur les genoux de mes rares visiteurs-visiteuses eux même équipés de félins s'en suit des inspections de pantalons et chaussure des fois aussi leurs sacs-fourre-bazar !
La Médiathèque de chez moi ouverte sur rendez-vous est débordée de demandes "à domicile" jusqu'à jeudi prochain d'attente ! heureusement il me reste un peu de stock personnel.
Une coiffeuse charmante tenta à domicile une amélioration de ma trogne avec un succès relatif…pas de sa faute à elle !!

mercredi, mars 10 2021

ELLE ME DIT….

Que son plombier préféré sera là demain au déjeuner…
Puis elle m'a dit que non, il est "contaminé asymptomatique" !! c'était jeudi, le lundi rien, c'est quoi je ne sais pas, elle était triste et très agacée.
Ils ont démembré le poulet rôti rien qu'eux deux "tonton" et elle, retourna chez elle dans sa belle chaise roulante électrique, sous le soleil et dans le vent frisquet. Depuis je reste au chaud sous ou au-dessus sa couette.
Les jacinthes du balcon sont bien belles et BLEU !
Elle dévore des films, des livres et il faut bien le dire, s'emmerde grave…
Couvre-feu et confinement des vieux pour protéger QUI ?
Il y a heureusement des livraisons dans notre logis aujourd'hui 2 ! dont des tomates séchées qui font merveilles dans ses soupes et les sauces, j'aime les tomates…sans piment…elle il lui faut du chaud sur les papilles, elle en garde juste une lichette pour moi, je ronronne il faut être polie !
Ben les tomates doivent mûrir quelque part ou ont perdu le chemin de Anjou ou un texto me dira que j'étais "absente" de mon logis…un classique de ces entreprises exploitant nos misères communes, les livreurs devant courir pour moi qui suis immobile.
Pimper le moral en touillant ensemble purée de marron avec crème fraiche …c'était délicieux !

dimanche, février 28 2021

SUR LA ROUTE…

Pas la mythique des USA.

porte.jpg, fév. 2021
Un trottoir lambda au retour du déjeuner pris chez mon frère un excellent pot-au-feu suivi d'un tiramisu.
Inquiet qu'il fut mon filleul, ma première virée par chez lui, il téléphona pour confirmation de ma venue toute seule comme une grande quand je déclarais que je n'étais plus qu'à 20 mètres de son seuil il fila préparer mon changement de soutien à la promenade.
Je ne peux pirouetter sur ma monture dans son logis, je lui transférais un de mes déambulateurs et là tout va moins mal…
Le soleil froid était incitateur de balade, sortir sur le palier, atteindre l'ascenseur, appuyer sur le bouton ouvrant la porte vers le garage, constater qu'un gros véhicule bouchait presque totalement le passage, pas s'énerver c'était mon gentil voisin dépoussiérant sa grosse trottinette, les vacances tout ça.
Enfin dehors une autre grosse bagnole encore, stationnée complètement en travers du trottoir, j'interpelais son pilote qui le prit mal "une aïeule en panne de piles pour son sonotone" le fournisseur étant mon voisin du rez de chaussée, cela m'obligea à contourner tout le carrefour pour rejoindre le tram. Les jonctions espaces de roulement et trottoirs ne sont pas toutes faciles loin s'en faut, comme beaucoup de comme moi nous devons anticiper nos cheminements pour notre sécurité et celle des autres.
J'interpelle les commerçants afin d'être servie, les portes étroites ou ouvrant largement sur l'espace extérieur sont dangereuses pour les manœuvres, ils m'aident volontiers il y va d'une bonne publicité !!

- page 1 de 259