La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, juillet 28 2014

IL Y A L’ACTUALITÈ…

Et puis il y a les visiteuses.
Pas question de se pourrir le moral entre les guerres qui ne disent pas leurs noms et les catastrophes aériennes, ferroviaires et celles que j’oublie.
Aussi nous fîmes du mieux possible afin de garder une joie de vivre intacte.
Excursion dans le petit train touristique d’Angers.
Déambulations dans les rues riches en pavés certainement d’époque en tout cas virulents pour ma voute plantaire, celle du pied gauche…
Je claudiquais lamentable, prenant appui un pas sur trois sur tout élément à hauteur approprié !
Évitant le bras de ma compagne tellement je craignais de l’entrainer dans une chute, c’est qu’elle est fine et élégante alors que moi, tout en étant aussi « élégante » ma densité ravage tout corps subissant ma chute !!!
Le lendemain soigneusement gavée d’antidouleur-anti-inflammatoire nous primes la route vers un château, un de ceux pullulent dans la contré, le Plessis-Bourré, à peine 12 km depuis mon balcon.

chateau.jpg
Le projet incluait de déjeuner à proximité de cette construction du XIV siècle.
Un repérage fut fait via internet…
Sur site ? Comment dire… rien d’engagent, pas le moindre véhicule signalant des aventureux de la fourchette, une proposition de menu sur l’affiche extérieure nous convainquit d’aller voir plus loin sans trainer !
Bien nous en pris, dans le bourg charmant du nom de Cheffes, une auberge dédiée à la nourriture du travailleur n’attendait que nous les vacancières !
Ce fût frais, délicieux, tranquille !
Mon frère apprécia l’une et l’autre de mes compagnes estivales, promettant presque d’aller dans quelques temps les visiter dans leur région respectives !

jeudi, juillet 17 2014

25°

Moins une soirée avec orage et pluie, rien que du bon dans les jardins alentour !
Yvette repartie ce matin vers le Poitou laissant en Anjou un goût de revenez-y qui peut-être se transformera en résidence prolongée…
Grâce à sa venue je découvris la grande ville et les promenades de « ma » petite ville bien verdoyante et facile à marcher !

yvette.jpg
Le tram qui a encore des détracteurs si si ! fit nos délices pour ces escapades impromptues comme hier où chemin faisant je suggérai d’y embarquer et de faire escale à « Terra Botanica ».
Un parc à thème sur les végétaux et dérivés. En cette saison le royaume des centres aérés, des gamins de trois à … !
En prévision d’une virée bourguignonne je conviai hier pour le goûter mon voisin de palier c’est lui qui veillera sur Yoni.
Nous étions cinq à jouer de la cuillère à dessert afin d’attaquer ce pâté aux prunes, spécialité locale que nous vainquîmes... c’est que nous étions tous motivés !
Chez frangin une terrasse est en cour d’aménagement, il lui fallait un espace confortable pour accueillir ces petites enfants et qu’il y joue avec eux.
Deux jours pour rafraichir mon nid et me préparer à de grands bavardages.
Tout à l’heure je rassurais mon frère, « tu l’apprécieras beaucoup ma visiteuse… »
C’est vrai, mes amies sont aussi agréables que ma cuisine ce qui pour lui est une référence de qualité !!!

vendredi, juillet 11 2014

FLEUR DE CACTUS…

Une première parmi mes plantes !
La chose me fut offerte il y a quelques années, petite, s’élevant lentement jusqu’à prendre l’apparence d’un cierge épineux (voyez comme je reste pudibonde, un pénis ne saurait être aussi rébarbatif !…)
Sur le balcon évryen elle se transforma en une boule, sur le balcon angevins elle fit des petits et puis en une semaine un bourgeon vit le jour, il en fallut trois pour atteindre l’épanouissement de ce début de nuit.

cactus01.jpg
cactus02.jpg
cactus03.jpg
cactus04.jpg
cactus05.jpg

366

Le nombre de jours passés depuis MA grande décision.
1 an depuis les funérailles de tendre Monique.
J’allai ce matin honorer sa mémoire en ayant passé chez la fleuriste, y trouvé la plante qui résistera le plus longtemps au soleil à la pluie et au vent.
Je célébrai en solitaire cette première bougie en m’invitant dans un restaurant fort heureusement équipé de haut-vent pour les plus téméraires dont je ne suis pas, réfugiée dans l’abris sûr de l’intérieur fort animé par de jeunes enfants impétueux.
Un message me pria d’aller quérir la housse de couette au Relais…là-bas !
Un goûter plus tard je lançai un programme de lave-linge, but de la manœuvre teindre des serviettes de toilettes en nid d’abeille aussi vieille que moi (la teinture est inopérante sur moi !)
Et encore des trucs et des choses à évacuer par ci par là…
Dans un sac je stock des papiers sous formes de cahiers, carnets, des neufs, des dépouillés de pages manuscrites donc presque neufs !
J’y mets aussi les bouquins, celui prêté l’an dernier, ceux que j’ai lu, qui m’ont régalée et feront la joie d’autres lecteurs (trices)
J’espère être à point pour samedi, Yvette testera les nouveautés !
Fripouille au grand étonnement de ses parents et de sa pseudo grand-mère à décrocher le brevet, un souci en moins pour Laura qui elle doit recommencer la chasse au travail…
Je surveille sur le balcon l’éclosion d’une fleur de cactus !
Avec images pendant et après !
Aller encore un sac ou deux à remplir !

vendredi, juillet 4 2014

ET LA SUITE…

D’autres cadres passèrent en mode noir et fond coloré, sont tous casés !

cadres2.jpg
cadres3.jpg
Mes chaises les veinardes subirent un lifting bienvenu… hélas pas applicable sur ma peau de crocodile !

chaise.jpg
Mon frère participa à l’action l’une des assises était… devenue dangereuse pour les postérieurs.
Une première visite dans mon nouveau logis, l’évryenne Yvette sera là pour les lampions, je me mets en quête du programme.
D’autres passeront plus tard… après un séjour en Chine !
Le vidage des diverses étagères est en mode « doucement mais surement ».
Trier la multitude de foulards et écharpes sélectionné la soie plutôt que le polyester, les couleurs vives en priorité…
Plus que cinq jours pleins pour alléger tout ça !

- page 1 de 184