La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, juillet 3 2017

KO…

Les EX, Ce qui nous lie, Grand froid.
Le menu consommé lors de la fête du cinéma et un peu plus.
Du bizarre, du déjanté, du tout doux, de très bons moments !
Nos activités passent en mode "vacances" .
Les visiteurs que nous espérions ne viendrons pas pour diverses raisons essentiellement de santé et nous en sommes chagrinés pour eux et… pour nous.
Des projets de tricots à élaborer et construire parce que la layette …
J'en ai ras les aiguilles !!!

vendredi, juin 23 2017

DEMENAGEMENT…

Non pas moi !
Le Club Féminin change de local.
Encore plus près de mon balcon, c'est de la chance.
Aussi les activités en cette fin de saison sont très orientées "bavardages".
Particulièrement cet après-midi, question et philosophie à propos "des tombes et des cimetières", les dispositions que les unes et les autres ont prises… ou pas !
Il semble que je sois la pointe de l'anticipation sur ce sujet et tout ce qui tourne autour…
À l'heure du café nous nous sommes retrouvées à babiller des mérites comparés des "cannes anglaises "et déambulateur à roulette avec panier et siège incorporés !
Là encore j'anticipe, ma rolls est épatante pour mes courses, parfaite pour marcher et accéder au tram… elle n'a qu'un défaut et de taille… elle accuse ma décrépitude et le moral a du mal à suivre…
Hier au service "chirurgie plastie" un beau gosse renouvela les séances de "palper-rouler et triturage de ma binette, peut-être que je passerai Noël avec mon charmant kiné !
Hier nous avons (une dizaine de filles et un garçon) piqueniqué en bord de Mayenne à l'ombre avec un vent rafraichissant, ce fut très plaisant !

club1.jpg
club2.jpg

lundi, juin 19 2017

THEATREUX…

Vaillants nous sommes allés soutenir ma nièce et mon petit neveu qui arpentaient les "Planches Clémentaises"
La première dans une proposition "Maison de retraite"
La première partie complètement déjantée limite grotesque à mon goût, seconde partie certes ironique et irrévérencieuse me plut davantage.
10 ans de visites à ma mère me permirent d'en voir de toutes sortes des malheureux perdant la tête et le reste.
Bon il faut bien que je dise je glisse doucement vers cette décrépitude, ceci expliquant cela !!

theatre-2.jpg
Petit neveu tenu bien son rôle avec une seule phrase "qu'est-ce que tu dis ?" "Tous oufs" titre de ces saynètes.
Là encore je suis concernée !!!

theatre-1.jpg
Sa mère vous la voyez à l'image avec cette superbe crinière multicolore proposant aux uns et aux autres des chamallows afin d'apaiser un pugilat naissant dans cette "maison de retraite".
Petit neveu exhibait une chevelure plaquée et des lunettes de belles tailles !
Ce que nous eûmes chaud dans cette salle dont la toiture avait chauffé sous le soleil ardent 35° !
En revenant de chez mon dentiste tout à l'heure 37°, chez lui la clim fonctionne bien !!!
Prochain spectacle en novembre ou décembre et là…c'est sûr nous auront froid aux fesses !!!

mercredi, juin 7 2017

CE QUE DURE…

Les roses…le temps d'un souffle !
Aussi quand le Club féminin proposa cette sortie j'acceptai et frangin me suivit même qu'il passa devant pour la visite des troglodytes d'un accès périlleux avec une canne.
"La maison de la rose" à Doué la Fontaine.

roses.jpg
Un beau soleil virant à l'orage en fin de visite.
Une petit musée avec pour les vieux en goguette un peu d'émotion c'est que le matériel présenté nous était connu nous l'avions vu en action il y a…soixante ans !
Des cerisiers tentateurs aux fruits un peu verts hélas !
Les oies, canards et leurs progénitures éveillèrent une envie de rôtisserie pour la fin d'année.
Pas en retard d'un projet de gueulardise !
Je taillai brièvement une bavette avec une copine équidé suivie de son ânon, un vieux de dix mois qui réclamait encore la tétée !

ane.jpg
En ces lieux une distillerie d'essence florales, roses et bleuets, je fus tentée d'en faire l'acquisition et reculai devant l'étiquette un coût expliqué par la rareté du produit, flânant dans la boutique rien d'autre n'attira ma convoitise, j'en ressortie écœurée par ces senteurs.
Depuis quelques années les parfums me sont devenus insupportables, je soupçonne un effet dit "indésirable" des médicaments.
Prochaine virée le 15 de ce mois en groupe, en procession, peut-être même en ligue !

mercredi, mai 31 2017

L'EFFET MATELAS….

Je l'ai voulu, attendu, déballé et là, heu, comme une surprise !
Livré roulé dans un emballage costaud enfin le voilà en situation mais qu'il est haut sur le sommier…
Il me faudrait une échelle pour enfin y accéder et m'y étendre.
Alors je lance un grand chantier VIDAGE des bacs sous le lit (10 !) téléphone aux uns et aux autres pour un possible recyclage ailleurs.
Au troisième jour les choses ont bien évolué, les bacs sont vides empilés dans l'entrée pour ceux ou celles qui en voudront.
Deux déjà sont promis à une villégiature angevine chez une bonne copine de ma nièce.
Je lui fais don d'une partie de ma "mercerie" composée de l'héritage d'une grand-tante à moi, d'une voisine de mes parents et de la maman d'un mien cousin plus… mes "puces" à moi !
6 sacs poubelle déposés dans le bac recyclage textile de la ville !
Les pelotes de fils à tricoter sont sous le lit dans un contenant ultra souple, des housses à vêtements qui se logent facilement là !
Encore quelques jours d'agitation neuronale et un peu de courbatures et j'y serai presque… restera quelques bibelots certes charmants mais… trop nombreux dans mon espace.
Choisir à pile ou face ceux qui seront évacués me semble une idée à exploiter !!!

- page 2 de 224 -