La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, octobre 17 2018

3 SEMAINES…

Voyez l’image…

fini1.jpg
Mes infirmières je l’espère continueront sans moi l’expansion de leur cabinet !
Après m’être informée sur le grand machin qui sait tout ou presque, j’entrepris des soins capillaires qui puissent évacuer les restes de vaseline sur le crâne.
D’abord éponger le maximum avec de l’essuie tout, saupoudrer avec du talc malaxer délicatement la mixture parce qu’il y a là une cicatrice « sensible ».
Shampooiner enfin le cuir chevelu, rincer abondement, sécher.
Ne pas oublier les soins habituels, collyre, quenottes, etc… !
Enfin un grand quart d’heure plus tard de mise en couleur je suis presque « regardable » !

fini2.jpg
fini3.jpg

lundi, octobre 8 2018

Jour 5

jour05.jpg

vendredi, octobre 5 2018

Jour 3

jour03.jpg

mercredi, octobre 3 2018

CARCINOME BASOCELLULAIRE….

2ème
Debout à cinq heure, le temps nécessaire pour avaler un café-chicorée et sa tartine miellée, les médicaments, la douche il est déjà 6h45.
Frangin de corvée « transport » me suit dans les déambulations en formes de labyrinthe où parvenue au but je recevrais les soins qui me feront la jolie trogne que vous voyez !

jour01.jpg
Atteindre la chapelle, traverser tourner à droite suivre la ligne jaune, trouver l’ascenseur et zou le second étage.
Un infirmier me prend en charge vérifie l’identité, le passif chirurgical les documents apportés, qui me récupérera « après ».
Dénudage complet dans une cabine pourvue d’un placard où déposer mon barda, j’en ressors joliment équipée d’une blouse fermée dans le dos, d’un pantalon parfait pour Dom couvrant un slip convenant à Samantdi…
Le tourisme commence, installée que je suis sur un brancard, trimballée jusqu’à l’ambulance, changement de civière et voilà la promenade qui m’est proposée.
Soit rejoindre le service très vaste de la chirurgie ambulatoire tout neuf, depuis le point de mon arrivée et le déchargement de la bête, 15 mn. IL est 9h.
Attendre, faillir s’endormir, écouter un peu, attendre…partir enfin…10h !
Voir la salle d’opération équipée d’un magnifique scialytique nouvel génération, les soignants vêtus de vert.
« Le bruit que vous entendrez c’est le cautérisateur électrique ».
Les piqures anesthésiantes sont…déplaisantes mais rapidement efficaces, je sens que l’on tire par ci et par là, on tamponne de-ci de-là, je ne vois rien, je ressens les vibrations lors de la couture du chantier, voilà « nous faisons le pansement ».
N’est-ce pas qu’il est beau ? il est 10h35 !
Retour à mon point d’origine, dégustation de la collation, mon frère est informé que le paquet est à disposition…
Retour au logis 12h30, téléphoner aux infirmières, chercher à la pharmacie le matériel à pansement.
Me répandre ici, maintenant SIESTE !!

Jour 2 :

jour02.jpg

mardi, octobre 2 2018

DÉPARTEMENTS…

Et préfectures, un petit test sur le « zozio » pendant la fin de semaine, score étonnant…98 en un seul essai !
Surprise, une instance réflexion plus tard une ébauche de réponse…
-18 j’y suis née, y est vécue avec mon époux et nos enfants, où il décéda…
-19 séjour monacale et de labeur
- 22 séjours laborieux…
-41 nous y vécûmes mon époux et moi, juste le temps d’apprendre qu’il était trop tard…
-49 j’y vis des aventures chirurgicales…
-50 fin de semaine chez un spécialiste des boyaux, j’en ris encore…
-75 enfance, début de la vie conjugale et maternités, retour après la catastrophe familiale…nouvel amour….
-76 séjours festifs !
-77 encore du boulot saisonnier 3 ans !
-78 découverte du servage...
-92 du boulot encore et de belles rencontres…
-79,86,40,41,65,69,59,67,83,34,89,21…séjours d’amitié et d’amour…
Et tous les autres où nous jouâmes de la fourchette…
Projet…le 45 !

- page 1 de 231