La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, août 3 2020

CHALEURS ESTIVALES…

Aux aurores…presque.
Nous irons grossir le flot des aoutiens, poser nos valises en Médoc, ausculter la production de tomates de nos amis, leur faire admirer mon matériel de "jeunes en déconfiture" et leur laisser en souvenir un ou deux objets "aidant" les vieux en quenouille.
Ce soir mon plombier préféré après dîner (option vide-frigo) ira dormir dans la chambre d'hôte proposée par son oncle accessoirement son parrain qui est aussi mon filleul…!
Des livres, une belle provision.
Mon tricot pour la bonne conscience et l'entretien des deux neurones agonisants.
Et au revoir !!!

mardi, juillet 28 2020

JE VOIS….

Ma féline option "vigilance" des yeux et des oreilles.

yoni.jpg, juil. 2020
Hier de petits agacements comme une couronne dentaire en "liberté", trouver la colle qui ira bien, sonner la pharmacie et tout à l'heure l'aide familiale ira quérir le matos et là nous rirons bien le bec grand ouvert en gymnastique mandibulaire tentant de reloger la vagabonde à sa place…
L'hôpital m'invite en consultation au mois de décembre, j'en déduis que mes misères ne réclament pas d'urgence, c'est bon ou mauvais, continuer d'attendre…
Comme j'attends la rampe d'accès à la rue devant l'immeuble, je sens le conflit entre le syndic, copro et moi…en formation j'espère qu'un tribunal n'aura pas à trancher. Je réclame des devis, souhaitant que les choses aboutissent avant ma crémation.!
La semaine dernière nous avons bamboché mes voisines-copines et moi chez mon frère à la manœuvre devant la plancha sur SA terrasse au prétexte que c'était ma fête…

repas.jpg, juil. 2020
Ce fut délicieux dans tous les sens du terme, voyez ce moment de confinement des septuagénaires qui n'en on plus rien à faire des contradictions, directives et autres foutages de gu..eles soit disant sanitaires pour les sujets réputés "fragiles" que parait-il nous sommes…!

mercredi, juillet 15 2020

ATTENDRE…..

Le nom de ma misère ?
La ponction lombaire, deux mots bien horrifiques dans mon imaginaire, ben je n'avais pas tort.

biopsie.jpg, juil. 2020
Ce fût ma toute première fois, pour l'opératrice en troisième année aussi une première fois !...
Au total trois piqures et le changement de médecin, bien appuyée que j'étais dans les bras de l'infirmière (parfaitement confirmée) et la chose enfin "goutta" dans cinq flacons pour un total de de trente-cinq gouttes du très précieux liquide…
Ce fut une journée très intense, prise de sang, zieutiste avec programme complet, seul résultat de cette journée, ma vue après correction est parfaite. Il y a bien en bas à droite de l'œil gauche un petit quelque chose mais rien de fâcheux qu'ils disent … !
Et puis après le déjeuner (correct) une biopsie de glande salivaire dont le résultat devrait aider la découverte nominale de tous ces agacements de verticalité, d'équilibre, déplacement lors de la marche.
Le trente novembre j'y retourne…un spécialiste en" neuromusculaire" pas d'explication sur le moment mais ma mémoire fonctionnant encore un peu il sera question de biopsie musculaire, une autre joyeuseté.
Le transport en taxi fût parfait, je crois que le chauffeur a trouvé avec moi un bon filon !!!

MUNICIPALES….

J'en fus dans une autre vie.
Deux mandats dans un village grand comme ma poche, élue en 1977 première femme depuis qu'enfin nous avions le droit de nous exprimer.
Des turpitudes, des croche-pieds il y en eut…
Le pouvoir fusse sur une taupinière c'est jouissif pour un très grand nombre hommes ou femmes l'égalité est faite dans ce cas de figure après revient le sexisme qui bientôt fonctionnera dans les deux sens.
Une petite satisfaction, deux de mes nièces picardes sont réélues !!
Aujourd'hui je me suis abstenue, ma première fois, une prochaine élection organisée différemment je renouerai avec mon devoir civique.
Cette année rien ne change ici c'est la ruine…comme moi !!!

dimanche, juin 21 2020

DOUILLET…

Cet engin que mon humaine propulse chez nous.
J'y fais de longue sieste, souvent elle m'éjecte pour prendre la place que je lui aie chauffé à point.
Hier soir elle somnolait devant la TV, je faisais la même chose me dissimulant du mieux possible dans mon refuge à roulettes.

yoni1.jpg, juin 2020
Là voyez, elle m'a tiré le portrait en cachette, j'ai l'air parfaitement " shooté" par mes croquettes spéciales "diabète" félin !
Ce matin pour la réveiller j'ai testé une nouvelle formule, dans ma toilette je mène grand tapage, grattant la litière un long moment, ça crisse, je cogne en haut en bas, bref le barouf la sort du lit, direction ma gamelle…

yoni2.jpg, juin 2020
Elle en profite aussi, une tranche de brioche avec de la confiture de cassis qu' elle prend avec sa chicorée-café…
C'est pas si mal la vie avec elle…!

- page 1 de 248