La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, décembre 8 2017

MULTICOLORE LA MUME

multicolor.jpg

jeudi, décembre 7 2017

PERTURBATIONS…

Coupure de courant annoncée et appliquée, plus de chauffage, plus de plaques de cuisson pas d'écrans, PAS d'ascenseur…
Vaille que vaille je descendis c'est que nous avions le repas de fin d'année du club féminin AVEC des messieurs, cela dura assez longtemps pour qu'au retour le monte-charge soit opérationnel…rien !
Je propulsais la bête jusqu'au troisième étage et sonnais le syndic…
Je remis en service la télé et l'ordinateur, là l'écran fût contrariant, mon geek préféré fût sonné, je suivis ses conseils sans succès et puis au bout d'un temps certain, la bestiole se mit à clignoter…Youpi !!!
Pendant ce temps ma voisine du dessous accompagnait sa féline chez le véto, bilan mauvais très mauvais à brève échéance…Rebecca câline, ronronnant si fort que mes oreilles l'entendaient, l'écoutaient…
Profiter de chaque instant est devenu MON impératif, tout fout quand si vite…
Je fous le quand si vite…

mercredi, décembre 6 2017

COMMANDE…

pull.jpg
De mon kiné pour le Noël de son grand frère, réalisée en un mois, livrée la semaine dernière !

samedi, décembre 2 2017

ECHAPPER…

Hier ou très top ce matin je quittai mon doux fauteuil afin de rejoindre Morphée, chemin faisant je réalise que ma partenaire de couette n'est pas dans mon horizon…
Sous le lit pas mieux…
Pas davantage sur le balcon.
Et puis je me souvins de la brève visite de ma copine du premier étage nous avions échangé quelques informations pour la semaine prochaine dans l'espace de l'entrée la porte palière légèrement entrouverte…
Le portable en mode "torche" dans une main, la canne dans l'autre mes clés dans la poche, je partis en expédition féline dans les étages, garage, local poubelle, même dehors…
Pas de Yoni, je fis le trajet inverse, zyeutant partout et la découvris pelotonnée sur le tapis de ma copine accessoirement nourrice des félidés de l'immeuble pendant les absences de leurs humains.
Je soulevai mon fauve à deux mains coinçant la canne entre ma paume et son arrière train, brinquebalant jusqu'à ma porte et déposai mon fardeau sans trop de douceur !
Le couché de ma bête fut très câlin, se lovant dans sous le bras gauche dont la main tenait le bouquin en cours.
Pas la moindre protestation de la fugueuse !!

lundi, novembre 27 2017

PUY DU FOU…

À une heure un quart d'Angers, nous partîmes, embarqués à une soixantaine de "jeunes" vers ce lieu pour moi inconnu.
Un grand parking et là-bas tout au fond le lieu de divertissement. Le climat bien à l'unisson.

sapin.jpg
"Mystère de Noël"

Très bien réalisé, je fus épatée par les projections numériques créant le décor, un vrai orchestre, deux chanteurs, un jeune récitant et des oiseaux un lion des moutons, des choristes, un beau spectacle.
Les sièges furent cruels à mon fessier.
Le théâtre était rempli de la fosse aux corbeilles, en sortant nous croisâmes ceux qui arrivaient pour la 3me séance !!!
Ça marche pour toutes les générations ce parc de loisir !

BOWLING…

Après une sévère raclée à la première manche, mes copines et copains ont applaudi le résultat de la seconde.

score-bowling.jpg
Un jaloux a dit que j'avais triché… je jouais en clopinant avec ma canne !
Ce fut un chouette moment.

jeudi, novembre 23 2017

LA VOICI…

meuble.jpg
Juste bien en H,L,P, trois étagères où poser mon bardât de tricoteuse, la télécommande du truc à images.
Les babioles spéciales entretien des ongles ET l'indispensable arsenal anti poil du visage… !
De quoi faire des siestes sereines au chaud dans mon fauteuil et mon outillage sous les yeux (exercice délicat certes, sieste n'est pas obligatoirement sommeil !).
Je fais comme je veux….comme je peux…et puis c'est tout !!!!

mardi, novembre 21 2017

SORTIR….

Le mardi c'est kiné…je poussai tranquillement ma "rolls" chargée du pull par lui commandé, sur le quai de ma station de tram et remarquai ben justement…RIEN !
Un agent du grand machin transports publics nous délivra un message, importante panne électrique sur tout le réseau.
Je sonnai chez le kiné pour déclarer mon forfait tout à fait indépendant de ma bonne volonté.
Je revins au logis et préparai mentalement ma sortie de l'après-midi dans un secteur parfaitement inconnu donc bon pour les deux neurones répertoriés.
14h15 le tram fonctionne, je m'y installe avec ma jolie voiture direction le centre ville pour grimper dans un bus qui me conduira "au Grand Maine" un grand truc dédié à nous piquer nos sous…
J'allais là afin de retirer un colis qui aurait dû être déposé à mon domicile…je l'attendais et surveillais dans le hall mais rien, juste un mail disant que je n'y étais pas…les menteurs !
Donc je me mis en quête du lieu de retrait, sis là-bas là-bas…
Commençant par le "Poste" qui m'envoya bouillir au motif que c'était des concurrents… UPS.
Un bureau de tabac me faisant de l'œil j'y entrai, reçu une partie de l'information… un agent de nettoiement m'en fourni un peu plus… enfin j'atteignis le graal en suivant une ou deux flèches. Découvrant une affichette indiquant "sonner" pour appeler le drave.
Un presque beau gosse se pointa avec le paquet… qui n'entra pas dans mon carrosse, un sourire plus tard ma jolie table roulante comme ci et comme ça était déshabillée et montrait tout ses ossements.
Le gentil monsieur m'indiqua où reprendre le bus… Ainsi je pus prendre l'ampleur de ma promenade…
j'avais parcouru le périmètre total du grand bazar !!
Quand même ma peine fut récompensée,
-panne de tram
-manifestation surprise obligeant à un long détour,
-des travaux partout avec des détours.
- des accès pour mal marchant même pas en projet,
Une Mume HS qui jouera au jeu de construction un autre jour, il était 17h30.
Demain c'est bowling !!!

jeudi, novembre 16 2017

NOVEMBRE…

Juste sortis du cinéma nous sommes allés nous "aérer" devant un galopin !
C'est que le film est troublant du moins le scénario, pour l'image il m'a bien plu.
"Beautiful day".
Hier nous étions au cinéma ben oui quand on aime…"Maryline" touchant.

Et puis des nouvelles du pays médocain, leurs soucis s'allègent et c'est tant mieux.
Mes fils par petites touches changent leur vie… je croise les doigts pour eux trois.
Curieusement je dors mieux…!
La semaine prochaine sera trépidante, au menu des livraisons en tout genre,…bowling et une sortie au Puy du Fou…les vieux seront éreintés !
Frangin fait le bonheur de mes copines, réglages de téléphone, mise à jour d'une box, cela fera dans quelques temps un déjeuner chez l'une des gamines !
Mon kiné prévoyant Noël m'a passé commande d'un pull pour son grand frère, mardi je le lui livrerai.
Voilà, la vie passe doucement…

jeudi, novembre 2 2017

SOCIABILITE… ET SOCIALISATION !

Des vieux en habitat collectif…
D'abord sourire à son prochain devant les boites à lettre.
La rescousse météorologique, les aléas des absences lorsqu'un animal partage leur vie et tout risquer en demandant "si et si" et la réponse "mais bien sûr".
Un an et deux ou trois apéros plus tard, histoire d'apprivoiser les maitres voici en images l'état de la diplomatie inter féline-maitre…

nov01.jpg
nov02.jpg
nov03.jpg
Bientôt j'irai visiter la dame du balcon d'en face au premier étage puisqu'elle est venue dans mon home mardi et qu'autour de la table nous dégustâmes des poires "belle Hélène" que j'avais bichonné pour cette occasion !
Toute ces approches sont issues du "club féminin" option tricot et pause café !!

mardi, octobre 24 2017

UNE HISTOIRE….

L'école buissonnière

ecole-buissonniere.jpg
En Sologne.

Un conte aux belles images.
Une reconstitution presque parfaite.
Un orphelin au visage un peu trop précieux.
La nature au printemps, un peu d'automne.
Un cerf magnifique et ses biches.
Des faisans et des perdreaux tués "en lignes" par des pseudos chasseurs j'ai bien connus.
Les sangliers batifolant dans le sous bois aussi.
Je me souviens d'une rencontre avec deux laies suitées, au total douze cochons passant à moins de cinq mètres de ma chienne préférée et de moi, pas de crainte juste l'émerveillement, la surprise dans cette remise en bord d'une route assez fréquentée.
Les lapins ne faisaient jamais défaut dans mes casseroles.
La petite rivière aux eaux vives riches en herbiers pourvoyait ma belle poissonnière !
Chacun de ces animaux furent chassés avec respect, ben oui pas moins de deux à trois semaines de traque et de feinte de leur part et de mon époux.
Avec son seul fusil et souvent nuitamment, un bon garde c'est d'abord un bon braconnier !
Dans les dernières images du film on aperçoit des tireurs avec leur chien… j'en vis un qui me fis frémir tant il ressemblait à notre Mémère…
Vingt ans plus tard je n'ai dégainé mon mouchoir, j'ai grandi, je vieillis…

dimanche, octobre 22 2017

Travail d'été...

gillet.jpg

lundi, octobre 16 2017

ANJOU…

Par chez nous, l'automne est chatoyant.

anjou.jpg
C'était hier !
Aujourd'hui comme dans beaucoup de région le ciel jaune trainait par terre, situation parfaite pour empoter les bulbes de jacinthes.
Demain peut-être la face sud du tas de repassage sera vaincu…!

mardi, octobre 3 2017

YONI…

J'y vais ou pas…

yoni.jpg
Dans la fraicheur du petit matin noir !

jeudi, septembre 28 2017

SORTIE…

De projection hier.
Dépitée mardi par la panne de tram qui me priva de "The party" affichée en dernière séance ET dernier jour, je découvris hier matin que la chance revenait avec une semaine de prolongation…
J'y allai donc, le tram par chez moi circulait mais un accident sur l'autre extrémité de la ligne en agaçait quelques uns.
En quittant la salle les spectateurs avaient sur le visage un sourire de satisfaction certain !
Des acteurs parfaits.
Un scénario piquant.
Du pur british…allez-y !

mercredi, septembre 27 2017

QUAND….

Ça ne veut pas !
Hier je demandais à petit frère s'il viendrait avec moi au ciné voir "The party".
Je réitérais ma demande ce matin, le temps qu'il sorte des wawa et après consultation de son agenda la réponse fut "non".
Pas de quoi m'arrêter aussi à 15 h j'allais attendre le tram où deux agents du pôle transport urbain me déclarèrent "ben il n'y a plus d'électricité", il y a un bus de remplacement inaccessible pour moi qui ne peut lever le pied assez haut.
Et trop tard pour un circuit par bus classique.
C'était la dernière séance du dernier jour !
Rageant je fis demi tour, à 20 h c'est définitif plus de tram au moins jusqu'au prochain matin.
Je verrai donc ce divertissement british lors de sa diffusion un jour de l'année prochaine.
Si j'y suis encore !!!

lundi, septembre 25 2017

FAILLE TEMPORELLE…

Soit une Mume hors du temps…pendant 7 heures…
Mardi dernier me fut livré une armoire informatique, je l'ai cherchée, trouvée, enfin livrée dans mon logis après sept semaines de délais.
Petit frère assuma le déballage, le décryptage de la notice, joua de la visseuse-deviseuse, je l'abreuvai de décoction de houblon.

bureau1.jpg
bureau2.jpg
Jeudi à 18 heures, le nouveau meuble exhibait son rideau blanc, l'ancien continue sa vie chez le père de mes petits-neveux !
C'est à ce moment que j'établis une ligne directe avec Dom, infoutu que j'étais de reconnecter les fils, les prises, les ci et les ça.
Vendredi, club tricot, papotage, j'oubliai là ma superbe canne, ô je n'étais pas démunie, mon carrosse était à la tâche, la canne est l'option sécurité pour piétiner sur la moquette du club, j'ai même zappé le café avec les copines.
Chez mon kiné je racontais mes carences informatiques il me parla de son départ vers Cuba en vacances…
Ce samedi je vainquis le dernier obstacle de mes connexions… le téléphone filaire !
La journée passa en cuisine et préparation.
À écouter, sidérée une amie au téléphone, penser "je suis moins empotée qu'eux !"
Ce matin je me réveillais "lundi 25 septembre, 25 ans".
L'ordinateur affichait "24" sans plus de précision, passant par la salle de bain je couvris mon corps et trottai sus au club récupérer ma belle canne…
La rue bien calme, le grand parking du carouf désert, peu de badauds à l'arrêt du tram…
Une énorme bouffée d'angoisse quand je réalisais en lisant le panneau d'info que nous étions le dimanche 24…
L'explication de ce cafouillage neuronal…
Lundi 25 septembre, 25 ans que je "voyage" seule et forcement un bilan en gris ces derniers mois.
Demain lundi 25 goûter avec frangin, "coupe éventail de fruits sur crème de perles du Japon à la vanille" !!!
Dérive temporelle à soigner d'urgence!

lundi, septembre 11 2017

LA GIRONDE…

Haut Médoc en bouteille bien rangé dans le carton.
Quelques achats de bouche, un autre pour justement cuisiner, introuvable par chez moi (un mini four parfait pour les goûters de la fratrie).
Et puis nos amis, tant de plaisir à être ensemble, nous regarder et voir que toutes les occasions de se retrouver sont bonnes à prendre… Le tout nouveau petit neveu attendu le 4 naquit le 3 et fut nommé Ulysse.
À Bordeaux sous un ciel idéal pour le tourisme nous découvrîmes le réseau de trams.
Le miroir d'eau et ses vapeurs.

m-y.jpg
Deux jeunes gens quémandèrent du feu pour une clope, nous babillâmes un moment avec eux, syriens, il maitrisait déjà bien le français le clopeur, son compagnon communiquait en anglais, là nous étions muets !
Un énorme bateau à quai qui ne nous donna aucune envie de croisière !

bordeaux.jpg
À Pauillac les préparatifs du marathon des Châteaux promettaient une soirée… sans soif !
Nous avons échangé des pots de confitures.
Mimi posa dans ma dernière création.

Mimi.jpg
Hier je cuisinais les légumes de leur jardin cela m'occupa tout le jour.
Si la santé résiste, parce que punaise nous gagnions… dans le mou et la lenteur !
Nous y retournerons au printemps, déjà ils nous manquent.

dimanche, septembre 3 2017

DU CINEMA…

Sans figures acrobatiques !

De bons films.
L'excellent "120 battements par minute", à voir absolument, par ceux qui ont connu cette époque tragique, par les autres qui croient que le danger est passé.
Leur mettre dans la tête que le combat continue.
Le SIDA est présent et très actif, ce n'est pas un rhume des foins …
Le très bon "Paty caks" musical mais pas cette chose guimauve vue en début d'année Lalalande…Du vrai récit dans une vrai Amérique.
Et pour frissonner au propre et au figuré "Wind River" Pas de la rigolade pour les femmes particulièrement autochtones, la vrai vie dans son horreur et splendeur du pays.
Les enfants retournent à l'école, les ancêtres partent en vacances, un autre se prépare pour une audition…
Surtout ne soyez pas sage !!!

lundi, août 28 2017

ACACIAS…

MA station de tram.
Ils ont embarqué en même temps que moi.
Le père, un enfant dans les neuf dix ans, le second fleurant les dix huit mois et la maman très enceinte, la mine défaite caressant ou massant son bidou.
Machinalement je consultai ma montre, regardant la jeune femme j'en conclu que le troisième gamin était proche de voir le jour.
Je demandai "c'est pour bientôt" dans son sourire je rectifiai et ajoutai "dans les heures à venir".
C'est que mon horloge de poignet m'indiquait que les contractions en étaient à 8 minutes.
Ils débarquèrent à la station CHU, l'aîné avec son sac à dos, le père propulsant la poussette du deuxième, la parturiente prenant une grande goulée d'air pour les dernier cent mètres.
Il y a très longtemps que je n'avais vu une femme en mal d'enfant…
Ils ont embelli ma journée, une naissance quoi que soit le monde, c'est de l'espoir !

- page 1 de 226