La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi, février 9 2024

LA FINITUDE…

En ce mardi, j'ai propulsé ma "voiture" électrique jusqu'à l'église de notre ville, accompagnant une copine du Club tricot, amatrice de lecture et de cinéma.
En septembre elle m'avait glissé que son époux avait un cancer, bien sûr j'ai compati elle ajouta stade 4, je lui serrais les mains sachant que l'avenir était foutu, ils eurent le temps d'accueillir un deuxième petit fils, de régler l'entretien de cette petite maison dans la baie du Morbihan…
Ce matin mon plombier préféré me sonna en visuel j'ai su immédiatement qu'il y avait un décès, il me donna le nom de ce fuyard J.Claude .En juillet ils eurent Nicole et lui l'horreur de perdre Brigitte de la maladie de Charcot, il ne s'en est pas remis son mental écroulé, Nicole "portant" ses chagrins…
Dom en proie au chagrin, à la mémoire jaillissante, ravageant ce côté de notre famille.
Je ne suis pas héroïque, le chagrin de mes enfants me laisse impuissante, refoulant du mieux possible les souvenirs douloureux.

yoni_02_2024.jpg, févr. 2024
En illustration ma féline pas pétulante du tout, appétit fou, crotation à l'avenant, j'occupe mon temps en balayage autour de ses toilettes, d'épongeage de dégueulis sur ma couette à 2h30 de la nuit !!!
Et vous ça va ??

lundi, décembre 18 2023

INVITATIONS…

Lancées en mars.
C'est trop tôt me disaient les copines.
Hier c'était LE jour, tous venus même ceux de la capitale.
Pas tous vaillants, mais LÀ .
Repérer une recette, la proposer, consulter un amateur éclairé, recevoir les ingrédients le mercredi, commencer les peluches, émincer ce qui doit, jeudi cuire le riz basmati, lancer "rougail saucisses", stocker dans le frigo, sortir du congélateur les amuses bouches et le foie gras, installer la bibine à bulles en quantité parce que juste de l'eau sera proposer aux tempérants.
Prévoir les sièges, les tables, les gamelles de cuisson, avoir le compte de "cabécous", une pointe de Brie au lait cru faut pas me la faire, les tartes c'est Frangin qui les prend en charge, Nicole emballe de déambulateur sur le balcon, Joëlle hisse les petites tables rondes de son balcon dans mon logis.
Les SmabDom arrivent pour déployer leurs biscoteaux, littéralement mettre les pendules à l'heure, pousser ci pousser ça, les serviettes en papier bien choisies pour leur évocation et les portes-clés sortis des mains de Dom.

porte-clés.jpg, déc. 2023
Dans mon fauteuil je suis habillée de boucles d'oreilles, de mon foulard bavoir, je ne dirige plus rien !
12h30, ils arrivent mes convives.
Les uns et les autres se connaissent déjà, vus pour les 75 ans, 3 nouveaux des jeunes dont un ado très serviable déjà que ce sont eux qui évacuent mes divers déchets.
Aujourd'hui la fête est démontée, chacun a récupéré ses affaires, peu de reste de mangeaille, 5 bouteilles de bulles disparues dans les vessies des 15 acolytes compagnons de la chair.

16_12_2023.jpg, déc. 2023
Vendredi j'aurais 80 ans ….!

jeudi, novembre 16 2023

PAS ENVIE…

De sortir ce jour, le programme des réjouissances AG du Club Féminin à 14h mais le vent n'est pas mon copain en fauteuil roulant, donc au nid la féline sur les genoux quelques moments et elle gagne son gîte hivernal. Où hier j'ai découvert des régurgitations, démonter tout le fourbi, brosser, aspirer, tremper dans la baignoire, égoutter un moment sur mon siège spécial douche de vieille enfin fourrer dans le lave-linge, lancer une première séance, l'étendre sur le bidule, dès séchage faire la seconde séance…
Le matin de ce mercredi ce fut le lave-vaisselle que mon exceptionnelle énergie avait visée, l'était tout beau après !
Continuant ainsi, la livraison de lundi fut enfin complètement rangée.
Ce qui fait que ce jeudi je suis moulue de courbatures, tirer pousser étirer gymnastique sur et avec roulettes ça fatigue !!
Reçu du grand machin que j'apprécie tant un câble rallonge pour modifier ma cuisine, changer l'évier rond pour un évier rond "avec" égouttoir, le mini-four change d'emplacement ainsi que la bouilloire, le pied plongeur, et une prise libre pour le batteur électrique. Mon frère aussi fait de menus aménagements nécessités par l'âge qui nous invalides, plus moi, moins lui… ça nous agace grandement l'un et l'autre.
Dans 36 jours…!!
Yoni.jpg, nov. 2023

mardi, octobre 10 2023

LÀ BAS…

Au nom d'une philosophie vieille comme le monde, tissée de bric et broc créant et démolissant les sociétés…On se torche la gueule pour le Très Haut, d'un Livre, ne regardant que notre nombril, ailleurs sur les autres continents même salade. Ma carrière s'est faite en travaillant dans des familles pratiquantes l'une ou l'autre de ces folies, païennes que je suis, cela les troublaient beaucoup que je passe des unes aux autres esclaves qu'elles sont de l'atavisme.
Il y a trente ans à la signature des accords entre les deux pays, en Suède, je faisais chaque matin la lecture du journal à mon employeuse pleine d'espoir. J'en parlais avec ses enfants, disant ma crainte que d'ici à la paix de nombreuses années passeraient, trente ans…et rien ne change.
J'ai reçu tout à l'heure quelques petites chose à mâcher à la mi-décembre, les breuvages sont là aussi. Espérer que mes convives soient vaillants, frangin dorlote depuis hier un Covid 19 qui lui fait les paupières d'un lapin myxomatosé !
Le Club tricot où je fais de la présence sans toucher aux aiguilles me lasse, mettant devant mes yeux la ruine des copines donc de la mienne, j'y retourne avec Nicole parce que en le quittant nous trottons au troquet du coin siroter café ou chocolat et nous rejoignons nos pénates et nos chats.
Bon gardez-vous en forme pour une prochaine fois…peut-être !

dimanche, septembre 24 2023

31 ans de mariage Bernard et moi.

31 ans du reste de ma vie sans le père de nos fils.

jeudi, août 31 2023

QUAND VIENT LA FIN DE L'ETE…

Encore chaud un peu humide, des odeurs de sous-bois flotte dans mon secteur lorsqu'en escale dans le fauteuil du séjour je finis la courte nuit prise dans mon lit, avant le tram et les veinards qui vont au boulot.
Hier ma Mimi me sonna toute pétillante quoique légèrement troublée, le 15 aout fête des Marie et des Mireille je ne l'avais pas raté ce jour, et là-bas son époux et elle me remercièrent en me disant que ce n'était pas le bon jour, perplexe lorsque je raccrochais. La semaine passa chez eux comme chez moi et la lumière jaillit "Ô Madeleine qu'est-ce que l'on devient tu te rends compte !" Un jour de fête carillonnée faire un grand ménage, complètement déboussolés nous étions Yves et moi. Pas de risque pour moi, je m'énerve un peu lorsqu'une visite est programmée, je survole depuis mon fauteuil une chiffonnette en microfibre à la main la table, le plan de travail de la cuisine, un œil du côté des wawas et basta !
Lundi dernier je visitais avec ma bonne copine Nicole le centre Paul Papin à Angers il sorti de terre l'année où je posais mes paquets en Anjou, on y traite les maladies du sein, agacée par quelque chose sur mon opulente mamelle gauche j'exposais la chose pour un examen pas du tout voluptueux et attendis le verdict "pas d'alarme pour mon âge" j'en suis forte aise, une bonne frayeur quand même !
Ma féline qui fut, est encore fragile de la tuyauterie reprend un meilleur poil, pas trop de câlinerie quelques dégueulis sur ma couette elle a 13 ans ma mignonne.
Mes ados de voisins sont au taquet pour la rentrée, j'aime bien les entendre cavaler dans leur escalier, le lave-linge n'a pas chômé chez eux (retour de vacances).
Parce que dans ma boite mail j'avais ma nouvelle facture EDF de joie j'ai claqué des euros dans une plaque induction solo, réception demain…Hier j'oubliai une casserole contenant ma fricassée de légumes…qui furent "biens cuits" d'où mon investissement équipé d'un arrêt automatique au bout de 180 minutes !!!
Pose dans mon fauteuil fixe et vogue la catin, allez vous aussi ! À une autre fois…

lundi, juillet 24 2023

DU SOLEIL, DE LA LUMIÈRE…ET LE RESTE…!

Dans ma cuisine la luminosité artificielle était médiocre, une petite rampe de rien du tout au-dessus des foyers allogènes et pis c'est tout, mes yeux vieillissants, la rampe lâchant son office, en trois jours de réflexion instance et conciliabules avec frangin j'optais pour des lampes sur prise radio commandée, résultat magique. La lumière fut partout, éblouissante, tellement que je réduisis le nombre à deux sur trois initialement. Dans la cuisine le volet du Vélux de toit est aussi radio commandé…depuis trois semaines il faisait la gueule à mi-chemin de sa course sur le double vitrage me laissant dans une pénombre presque agréable, ce matin pourtant le soleil feignantant en plus de trainer loin là-bas à l'horizon m'agaçât au point qu'enfin j'étudiais le problème sérieusement. D'abord changer les piles de la télécommande, les reloger bien comme il faut appuyer avec conviction sur le bitonaux position "haute" tripatouiller de bouton central dont j'ignore superbement l'usage, laisser macérer un peu recommencer la manœuvre, et ça fonctionne !!
Ma chaise élévatrice ? Parfaite pour voir sur les rayonnages de la cuisine, dans le fond des gamelles, derrière les pots de yaourt dans le frigo, les quatre roues pivotantes cela ressemble au patin à roulette, heureusement les meubles font des appuis faciles. Dans la salle de bain atteindre le hublot du lave-linge et la serpillère de la féline presque un jeu. J'améliore ma technique d'étendage du linge sur le séchoir dans le but de réduire le repassage à presque rien voir rien du tout !
Et puis Brigitte une femme de cinquante-trois ans, emportée par cette saloperie de maladie de Charcot, son père gagné par la démence sénile, je plains infiniment Nicole mère de l'une épouse de l'autre. Marie ma chère amie picarde, elle aussi touchée par les misères de ses filles et la démence de son époux, pas marrant dans sa jeunesse en passe de devenir dangereux, violent maintenant. Yvette notre amie évryenne…il y a du mou…Je sers les freins, les boulons de tous mes fauteuils, peur de cette épidémie autrement plus dévastatrice que le "virus du confinement" dans notre immeuble la voisine du premier étage après avoir soigné, subit la ruine cérébrale de son époux est elle aussi atteinte…J'ai peur de perdre le contrôle au point de ne plus pouvoir décider la fin du voyage, de mon voyage.
Je ne suis pas pressée l'état actuelle de la bête est 'supportable' il y a encore tellement d'âneries à voir et écouter, du chaud, du sec, du mouillé, du froid, parait que c'est la faute aux bipèdes, je veux bien, mais aussi le changement inhérent à la VIE qui n'est pas il s'en faut un long fleuve tranquille, les "prédictions" vue de ma fenêtre sont alarmistes plus qu'alarmantes.
Faire peur, jouer avec la crédulité des uns et des autres, qui ne vivent qu'au présent, ignorant deux mille ans d'Histoire en Europe et ailleurs, l'ambition que l'on veut nous faire avaler ? 20° partout tout le temps, de la pluie la nuit, de la neige du 1r décembre au 1r mars…foutage de gueule absolu…
AGACÉE je suis .

samedi, juin 17 2023

L'ANJOU TREMBLE…

Autant que ma voluptueuse carcasse.
Tranquille devant l'ordinateur l'oreille droite captant la TV, l'œil gauche portait le regard au-delà du balcon.
Du bruit genre turbo moto ou outil de chantier à la manœuvre cernés que nous sommes par 4 chantiers imposants. Et puis la fenêtre trépigne comme le bureau et le sèche-linge, je sais maintenant identifier un tremblement de terre c'est mon deuxième déjà il y a juste quatre années nous avions "vu" et vibré dans nos fauteuils la féline et moi.
Un fois de plus je me suis abstenue de Club tricot, l'aiguille circulaire et le fil ne m'intéressent plus, stagner deux heures à papoter non plus, l'année prochaine peut-être parce qu'avec ma copine-voisine en sortant du tricot nous jasons au troquet du coin, 3 ans d'ancienneté des prix que je trouve prohibitifs, décors plaisant en intérieur, table en extérieur confortable le spectacle de la rue permanent.
La matinée de ce jour m'occupa…jusqu'à 16h changement du fauteuil roulant manuel ET pliant la semaine dernière un "monstre" me fut livré, trop profond trop large inremuable pour mes biceps.
Le vendeur technicien arriva vers 11h45 il mesura l'espace entre les deux accoudoirs détermina hauteur largeur, roulettes anti-bascules, il resta une grande demie heure à papoter… d'adoption pour les homos… et oui Dimitri… m'apprécie beaucoup depuis peu.
Il établie un complément à mon dossier déposé à la pharmacie, et je fus informée du coût de la chose…soulagement il me restera quelques euros à flamber pour la fin de l'année. Livraison et essayage mardi matin prochain parce que lundi voisine du dessous ajoutera une année dans son bouquet.
Dimanche mon petit frère viendra admirer les lumières "versaillaises" de ma cuisine, pas données ces lampes à allumage radio commandé, je crains une interférence entre la commande du Velux et les ampoules, de quoi phosphorer des neurones !!
Bonnes vacances…

vendredi, juin 9 2023

POINT….

Cigogneaux, 6 œufs, 5 naissances, 4 presque adultes qui tuèrent le petit du nid avec une ardeur remarquable…ces 4 vigoureux bientôt auront les pattes rouges et iront pêcher les grenouilles dans les marres.
Depuis mercredi je suis une Mume équipée d'une chaise mobile sur quatre roues, frein, à hauteur variable la chose est prometteuse pour atteindre les étagères de mon logis où j'entrepose plats et vaisselles même que je pourrai en casser un peu…!

image0000001_2.jpg, juin 2023
image0000011.jpg, juin 2023
À l'angle de ma rue et du boulevard où circule le tram un bâtiment fut construit, une surface extérieure disponible à la vente à des fins de stationnement serait peut-être l'attrait plus de mon T2 améliorant l'héritage de mes fils. Je m'informais donc de l'état des négociations (3 ans révolus) d'attente…! Une réponse hier soir dans ma boite mail…RIEN de nouveau si ce n'est le prix qui explose dans les pages immobilières locales.
La semaine dernière attendant mes bébés pour la fête des Mères j'eus besoin de remuer quelques archives pour eux ce fut fait, trouvai les documents ad hoc certes, mais chavirai dans une brume de souvenirs pas tous joyeux il s'en faut pour cause de décès précoces ou à échéance "normale" mais de ce qui fût ma vie professionnelle, tous mourus ! leurs descendants bien vivants tous barbotant dans les couloirs du pouvoir actuel, pas les plus voyants …les plus efficaces pour ruiner les lois sociales.
Irai-je tricoter au Club aujourd'hui…il fait chaud, l'orage menace…de l'envie pas une once,
Profitez !!!

Les cigogneaux...

Les cigogneaux
cigogneaux.jpg, juin 2023

mardi, mai 2 2023

7 MOIS…

Le délai d'anticipation.
L'idée ? réunir pour quelques moments mes enfants, ma famille, mes amies angevines…les amis angevins sont…déficients hélas.
Voilà, profiter des derniers éclats des neurones, frétiller mentalement, voir, écouter, grattouiller ma féline, boucler le tricot sur l'aiguille circulaire, dégoter le machin "relève cul du fauteuil" pratique efficace ne ruinant pas l'héritage de mes fils.
Fin décembre le point de mire, le menu est calé testé par frangin pas amateur de mets "caliente" donc moduler le piment ! Les invitations lancées, logistique en cours parce qu'il a plus de paires de fesses que de sièges, la verrerie prendra l'air, une occasion d'alléger les étagères par un peu de fracas !
Point cigogneaux, 4 naissances sur 6 œufs !
Le muguet c'est fait nous étions les 4 mousquetaires autour de la table, que du classique avec des bulles.
Là, tout fourrer dans le lave-vaisselle et moi sous la douche …

vendredi, avril 14 2023

DES RIEN…

Qui font tout.
Du temps qui passe et dépasse les cinquante huit ans, onze mois et dix jours qu'avait Bernard quand la faucheuse l'emporta, juste le temps d'atteindre le lit de retour des toilettes, il dit "putain je crève".
Ses fils ont doublé le cap de cet âge, cette échéance, ce bilan.
Nous fûmes mariés pendant trente et un an…trente et un ans que je vis seule avec ses garçons, les soleils de sa vie.
Alors…si les uns les autres et moi résistons j'organiserai "chez moi" une sauterie pour la doyenne que je suis devenue…merde alors ce n'est pas croyable…dans huit mois…80 ans.

mardi, avril 11 2023

A suivre...

cigogne2023.jpg, avr. 2023

dimanche, mars 5 2023

DOLENTE…

Ma féline.
Que même "tonton" était inquiet, moi ? En vrac !
Ce matin elle semblait mieux, pour la soupe de tout à l'heure, presque pétulante !
Foie de bœuf, thon, toutes ces gâteries ont bien stimulé ma copine.
Côté Mume, mon carrosse visite l'atelier spécialisé en fauteuil électrique parait que les batteries sont OK par contre l'indicateur de charge est fantaisiste, retour de l'objet ?
Pour l'anniversaire de Fils aîné je me suis chouchoutée avec une housse de couette assortie à la tenture côté fenêtre de ma chambre…! Et puis l'autocuiseur qui est bien certes mais ruine mes mimines arthrosiques je viens de lui commander un remplaçant à ouverture "d'une main", je faisais autrefois des choses "d'une main" hélas mon camarade de jeux est inatteignable…!
Les cigognes sont de retour au village de Sarralbe pas d'œufs encore mais ils œuvrent activement à la fécondation de madame !
La retraite bien profonde là-bas là-bas.
La neige en montagne chouette il n'y en a plus, du gazon pour glisser en été c'est bien aussi nettement moins froid…!
Bon on continue comme ça !!!

jeudi, février 9 2023

RESISTER

"Résister" avec le club de l'immeuble !!

mume_03_23.jpg, févr. 2023

jeudi, janvier 12 2023

ADAPTATION…

Mon lit d'une taille confortable de 140x190 cm que je partage avec la féline est équipé d'une couette sous housse que je jugeais insuffisante pour me "chauffer" à l'endormissement, les pieds glacés, tremblements, la féline elle aussi déficiente abandonnant ma carcasse à ses misères. Je m'offris une seconde couette en complément que j'utilisais sans housse qui glissait, qui ravissait la féline, que je lavais nuitamment parce qu'elle y laissait des reflux abondant de son estomac !
Hier fût le grand jour, ma gentille "aide à la personne" installa à ma demande une housse pour la seconde couette, et ô délice je me couchai, répandant mon volume sous mes épaisseurs, papouillant un peu la féline et puis…plus de son plus d'image.
Il faut dire que ma journée fût "agaçante", petit jardinage intérieur du ficus offert lors de la crémaillère à Evry, il perdait ses feuilles prenait un beau volume sur la commode, donc je le "suicidais" en ayant prélevé deux branches en vue de bouture hydrique…je vidais les déchets dans la poubelle où ils rejoignirent les pelures de légumes…j'œuvrais depuis mon fauteuil à roues, le sac posé sur la table se cracha sur le sol, se répandit sur le tapis…La veille ce fut l'arrosoir si beau offert par notre Smab à nous qu'on a qui culbuta dégueulant son eau sur les quatre niveaux du chariot salvateur, sur le carrelage et le tapis…
Prudemment je demandais de l'aide pour démonter le beau sapin qui devrait survivre dans un jardin voisin mais perdant pas mal d'aiguilles…
La lampe-réglette au-dessus du plan de cuisson a rendu l'âme pas de remplaçante avant cinq jours, frangin en était agacé…
Et le passe-lacet enfin arrivé je pus bricoler sur un pull m'étant shootée pour que les doigts suivent !
Une folle journée de vieille !!!

dimanche, janvier 8 2023

EN 2023…

Rien ne sera nouveau…
Du grand n'importe quoi par les "dirigeants" crédulité des sans dents, le climat et les virus voilà de quoi maintenir les neurones en sommeil.
Les vieux dont je suis comptent leur retraite, les jeunes comptent leur précarité et cela rend les citoyens très moroses.
Je voyage vers 80 ans aussi je renouvelle mes équipements "gros électro-ménager", un lave-linge faible profondeur (nan nan ce n'est pas moi) laissant l'accès à la salle de bain plus commode en fauteuil. Dans la cuisine le micro-onde basique à porte "à tirer" (pas moi non plus) résistait, impossible avec les mains en vrac, le nouveau tout aussi basique mais avec bouton poussoir (non rien), au déballage il semblait OK, à l'usage HS petit frère courut chez électro machin installa un autre objet, même qu'il fonctionne ! Demain mon filleul déposera le récalcitrant à la poste, ma semaine se passa suspendue au téléphone, chacun voulant me fourguer le modèle comme ci ou comme ça parce que chez eux pas de stock mais la réf. truc bidule ils avaient !
Chez Carouf où je flambe de moins en moins ils voulurent me faire "avaler" au sens premier un remplacement de produit, jugez de la chose je voulais des rutabagas j'eus des topinambours, trois fois ils me sonnèrent, comprenant pas mon grand agacement, remboursement en cours. Tout à l'heure je retournais sur leur site ayant besoin de deux trois trucs pour la galette de fin de semaine avec mes petits neveux… de plus en plus de réf. en sous-traitance, en boucherie, en "maison" même pour les matous… ça sent la débine… Super U me fournit sans misère pour l'instant.
Bonne Année quand même, ne soyez pas sage surtout, le temps passe trop vite pour hésiter" !!

samedi, décembre 17 2022

IL EST 3 HEURES ET UN PEU PLUS…

Le bouquin terminé sans happy end, je cherche ma place favorite pour dormir.
La féline m'a dédaigné pas de câlin, pourtant un moment plus tard elle arpente le lit trébuchant sur mon corps y restant échouée quelques secondes me piétinant le visage ratant de peu l'œil droit.
Et puis un gémissement après un bruit évoquant une chute, j'attends, plus de doute il se passe du bizarre. Illuminer la chambre se mettre debout appuyée sur mon secourable déambulateur, lumière dans le couloir, trouver Yoni étalée miaulant sa détresse. Et moi contemplant ma copine, déjà dévastée je trottine vers mon siège roulant me déplaçant vers ma mignonne bloquant les roues je peux enfin tenter l'auscultation, les pattes, le bidou, rien, elle cherche de son museau dans ma main… je fais le test "gamelle" je dépose la friandise un peu plus loin elle s'y traine. Là, le rouge de son collier …c'est là que se cache le problème. Elle a trouvé le moyen de glisser l'antérieur droit entre le collier et son cou, forcement ça gène ses mouvements.
Trouver les ciseaux, un couteau, enfin le petit bidule reçu justement ce matin fait l'affaire sans risque de blessure, je coupe, la délivrance de la belle…!
Moi les émotions violentes au cœur de la nuit ça me ravage seul traitement quelque chose de régressif pour mes papilles connectées directement aux neurones résiduels, et puis raconter l'aventure retourner au lit et peut être enfin dormir.

jeudi, décembre 1 2022

ELECTRICITE…

Elle manquait hier soir dans mon quartier.
Peinarde dans mon fauteuil avec la féline sur les genoux le temps passait tranquille et puis plouf plus rien, chez moi dans la rue peut-être aussi, je sonnais donc voisine du dessous qui courageusement tira du cou armée d'une lampe de poche jusqu'au boulevard, capout le réseau "lumière" il était 21h30 , trois tentatives vers la "normale" échouèrent, de guerre lasse je renonçais.
23h30 retour de la fée, j'éteignis les trois bougies, installais ma lampe frontale et glissais sous la couette, la féline bien calée sous le bras droit.
En plus d'une lampe frontale j'acquis un bidule facilitant grandement l'enfilage des chaussettes qui devraient tenir au chaud mes énormes petons, pour ce faire j'enduisis la semelle de gros points de silicone réputé empêcher les glissades, je teste pour vous l'indispensable panoplie de l'âge avancé.
Ce matin (sans lapin) je sonnais mon fournisseur d'Internet, réseaux sociaux, plates formes et plus si vous le souhaitez parce que nos misères électriques agacèrent la box…plainte déposée à 8h15, box ranimée dans mon logis à 13h, certes la mise en avant de mon état m'a facilité la chose, le jeune homme à la manœuvre bien sympathique …!
Ce charmant garçon trouva mon appartement bien tenu, j'en fus toute émue c'est que ma réputation c'est plutôt "bordélique" !
Ô mon ancienne adresse sous les feux de l'actualité…ceux qui croient savoir et moi et moi …qui ai de la mémoire…!
À une prochaine fois !

mardi, novembre 1 2022

ENCORE UN MATIN…

Ciel relativement lumineux.
Me caler dans le fauteuil "sieste" et finir ma nuit en digérant les médicaments tout en papouillant ma féline qui ajuste son énergie à la mienne. Donc côté TV y a un truc qui cloche chercher l'erreur réinitialiser canal machin, trouver la façon de faire, recommencer, laisser reposer le bidule et attaquer le second problème, le cordon audio reliant le PC à la chaine s'est décroché, où est la prise femelle ? Sonner mon Dom 11h21, la lampe du portable, assouplir les articulations digitales tellement douloureuses, enfin après un nombre certain de tentatives vaincre l'obstacle, il était déjà aux alentours de 17h50 !!
Entre temps recevoir des nouvelles du Haut Médoc pour cause de pull tricoté par moi livré par la poste ce matin, essayé et approuvé par Mimi.
Hier dans ma boite mail je fus avertie d'une livraison dans ma boite à courrier de la Poste, je compte sur ma voisine- copine pour me l'apporter que nenni, j'oublie, le téléphone grelote monsieur machin que je ne connais pas me raconte que dans SA boite il y a MON colis, gentiment il se propulsa au troisième.
Mon plombier fraichement retraité s'est enrichi d'un vélo pour explorer les rives de la Loire sa belle voisine. Mon Smab à moi que j'ai pendant ce temps dorlotait son virus,"covid" qu'ils disent…
La "sobriété", l'essence, l'inflation, des sous pas pour nous, mais des montagnes de catalogues pour Noël des relances agaçantes du fournisseur de surgelés, préparé le menu de mon futur anniversaire qui fera aussi office de déjeuner de nauel.
Et…résister !!!

- page 1 de 264