La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, août 19 2020

MARDI… 3 heures

C'est le jour où l'aide familiale consacre trois heures de son énergie vitale à redonner du lustre à mon chez moi.
En ce mois d'août, je vis arriver sur mon palier la personne "remplaçante" pendant l'estive.
Ben ce fut une chouette rencontre… UN GARÇON !
Etudiant à la fac en vue d'obtenir le sésame qui le transformera en prof d'histoire géo, il complète ses connaissances de l'humanité en œuvrant chez des comme moi ayant eu autrefois le pied léger et les bras vigoureux, tout en enrichissant son pécule en ruinant le mien.
3 heures ! D'abord le café petits gâteaux, faire un minimum connaissance et au boulot !
Aspirateur, lavage carrelage, rangement des bagages retour séjour médocain, pendant ce temps j'empilai les bouquins en attente d'une autre aventure dans trois sacs qu'il emporta.
Il repassa mes "hauts" et mes futals, fit la mini vaisselle, tourbillonna dans la salle de bain, rangea ce qui lui agaçait l'œil et qui moi ne me gène point !
Au bout de deux heures et demie de labeur je décrétai la pose jus d'orange-gâteau-papotage.
Un garçon qui ne devrait pas traîner longtemps sur le marché, il sait "tout" de l'entretien du foyer, nous n'avons pas traité le côté financier de ses efforts.
C'est une association qui nous a réunis si brièvement, la semaine prochaine ?
Une autre surprise…!

jeudi, août 13 2020

IL EST BEAU…

rolator.jpg, août 2020
Prêté par ma bonne copine Nicole afin que je sois aussi "mobile" que possible pendant cette semaine en pays médocain.
Heureusement que nous avions anticipé elle et moi parce que sur place rien absolument rien de "pensé" pour les mous des genoux…
Mon carrosse ne passait nulle part, le déambulateur tout juste avec quelques contorsions.
Rehausse du lit avec des parpaings…
Moustiques dévorants !
Le rehausseur des toilettes était aussi dans mes bagages…
Il faisait chaud là-bas comme chez vous, la douche ? dangereuse…impossible.
Retour à l'ancienne, lavage morceau par morceau, et puis une idée…
Sur l'image à vous proposée vous voyez le déambulateur avec ses belles poignées, utilisé comme cela, trop loin du lavabo, alors le faire pivoter ainsi gagner en "approche" la robinetterie.
Ainsi fut fait.
Ainsi je basculais jusqu'au sol, le siège n'étant pas fixé lors du "retournement" pas prévu dans le concept !
À poil bien sûr, la porte verrouillée, deux neurones résiduels en connexion, remettre sommairement deux pièces vestimentaires, crapahuter sur le carrelage, coincer un pied et l'autre cherchant une prise "bloquante" pour hisser ma sveltesse en assise sur la cuvette des WC réhaussés, transpirer à gros bouillons, reprendre souffle pendant un quart d'heure.
Une excursion en famille dans une enseigne "bazar" me réconforta un peu…changer le tourniquet à salade, un égouttoir tout beau et brillant pur inox, un chouette petit plat carré pour les gratins et le service tout aussi joli que le saladier blanc dedans, rouge dehors !
Ce matin nous partions sus au pinard californien pour mon frère et au matos aidant les comme moi,
Canne avec système de préhension attrape-tout, tabouret trois pieds surélevés, le luxe une vraie folie !!!

lundi, août 3 2020

CHALEURS ESTIVALES…

Aux aurores…presque.
Nous irons grossir le flot des aoutiens, poser nos valises en Médoc, ausculter la production de tomates de nos amis, leur faire admirer mon matériel de "jeunes en déconfiture" et leur laisser en souvenir un ou deux objets "aidant" les vieux en quenouille.
Ce soir mon plombier préféré après dîner (option vide-frigo) ira dormir dans la chambre d'hôte proposée par son oncle accessoirement son parrain qui est aussi mon filleul…!
Des livres, une belle provision.
Mon tricot pour la bonne conscience et l'entretien des deux neurones agonisants.
Et au revoir !!!

mardi, juillet 28 2020

JE VOIS….

Ma féline option "vigilance" des yeux et des oreilles.

yoni.jpg, juil. 2020
Hier de petits agacements comme une couronne dentaire en "liberté", trouver la colle qui ira bien, sonner la pharmacie et tout à l'heure l'aide familiale ira quérir le matos et là nous rirons bien le bec grand ouvert en gymnastique mandibulaire tentant de reloger la vagabonde à sa place…
L'hôpital m'invite en consultation au mois de décembre, j'en déduis que mes misères ne réclament pas d'urgence, c'est bon ou mauvais, continuer d'attendre…
Comme j'attends la rampe d'accès à la rue devant l'immeuble, je sens le conflit entre le syndic, copro et moi…en formation j'espère qu'un tribunal n'aura pas à trancher. Je réclame des devis, souhaitant que les choses aboutissent avant ma crémation.!
La semaine dernière nous avons bamboché mes voisines-copines et moi chez mon frère à la manœuvre devant la plancha sur SA terrasse au prétexte que c'était ma fête…

repas.jpg, juil. 2020
Ce fut délicieux dans tous les sens du terme, voyez ce moment de confinement des septuagénaires qui n'en on plus rien à faire des contradictions, directives et autres foutages de gu..eles soit disant sanitaires pour les sujets réputés "fragiles" que parait-il nous sommes…!

mercredi, juillet 15 2020

ATTENDRE…..

Le nom de ma misère ?
La ponction lombaire, deux mots bien horrifiques dans mon imaginaire, ben je n'avais pas tort.

biopsie.jpg, juil. 2020
Ce fût ma toute première fois, pour l'opératrice en troisième année aussi une première fois !...
Au total trois piqures et le changement de médecin, bien appuyée que j'étais dans les bras de l'infirmière (parfaitement confirmée) et la chose enfin "goutta" dans cinq flacons pour un total de de trente-cinq gouttes du très précieux liquide…
Ce fut une journée très intense, prise de sang, zieutiste avec programme complet, seul résultat de cette journée, ma vue après correction est parfaite. Il y a bien en bas à droite de l'œil gauche un petit quelque chose mais rien de fâcheux qu'ils disent … !
Et puis après le déjeuner (correct) une biopsie de glande salivaire dont le résultat devrait aider la découverte nominale de tous ces agacements de verticalité, d'équilibre, déplacement lors de la marche.
Le trente novembre j'y retourne…un spécialiste en" neuromusculaire" pas d'explication sur le moment mais ma mémoire fonctionnant encore un peu il sera question de biopsie musculaire, une autre joyeuseté.
Le transport en taxi fût parfait, je crois que le chauffeur a trouvé avec moi un bon filon !!!

- page 2 de 249 -