La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, juin 4 2020

JOUR 8…..

Dès 3h30 ma féline m'a collé. Une histoire d'orage lumineuse et pétaradante et la voilà qui m'aime à la folie !
Déambulation vers le wawa, quelques croquettes, je finissais ma nuit dans le fauteuil statique.
Vers 7h j'appuyais sur interrupteur du volet roulant…nada rien que dalle !
Recherche de solution, d'abord le frangin "je passerai !"il passa résultat "appel le syndic ils ont des adresses de spécialistes".
Par l'entreprise de plomberie je dégotais une , le syndic m'en donna une autre, se jouait la lumière de ma pièce à vivre, le travail de l'aide familiale, mes menus travaux d'aiguilles, à 15h l'entreprise du "plombier" désossa le truc, bilan un moteur de très belle qualité certes mais tout comme moi HS ! J'attends un devis pour très bientôt. Ils étaient charmants ces techniciens des ouvertures ils ont vérifié l'équilibre de la fenêtre qui ferme beaucoup mieux !
L'aide familiale en remplacement chez moi fut ébahie que je lui propose un café avec palets breton "avant" et jus d'orange "après". Hier me dit-elle là où elle œuvrait, même pas un verre d'eau !
La jambe améliore son apparence ! allure peau de serpent en mue…

mardi, juin 2 2020

JOUR 7….

La jambe reprend un aspect presque normal…
Hier dimanche je déjeunais chez mon frère.
Toute une affaire, Nicole et lui ont fabriqué un plan incliné permettant de me pousser du seuil au trottoir, la manœuvre inverse est…rude il faut de sérieux biceps, le poids du fauteuil plus la bête dedans nous arrivons au quintal ! Donc excursions réduites.
Chez lui mon cher filleul a installé un circuit entièrement démontable pour que je puisse aller en extérieur comme en intérieur ! Mon envie de pipi je l'ai rapporté chez moi, ce local dédier est un peu riquiqui pour mon carrosse !
Nous avons déjeuner d'un steak haché spécial (anti étranglement) et des frites craquantes…
Une sieste dans son séjour au frais grâce à la clim toute neuve c'était bien.
En fond sonore les pépiements des mésanges qui quittèrent le nid juste à l'heure de l'apéro, spectacle gracieusement offert par le Printemps.

jeudi, mai 28 2020

JOUR 6…

YannOrpheus, Mlle Isa, Tarvalanion.

Le traitement est au long court, la patience s'effrite d'autant.
Je traine de ci delà sur la toile et puis…peut-être une idée, une histoire de réunion, confinement et autres balivernes que les technocrates ne connaitront jamais.
Au mitant des années 50 nous vivions dans un quartier dit select quoique là résidaient surtout les tâcherons (emplois de bureau lointain souvenirs du Paris mêlé devenu des habitations aux adresses prestigieuses sans ascenseur !), de mon dernier secteur parisien garanti bobo pur jus.
Donc aux fêtes carillonnées, dans un espace grand comme ma pièce à vivre soit environ 20 mètres carrés se logeaient autour de la table ronde les 4 de mon parrain, les 4 de chez nous, 2 autres du métro Dupleix, les grands-parents, 2 de plus. Cet aussi là que tenait le bureau de la loge. Plus 4 portes bouffant l'espace.
Entassement, confinement, chaleur humaine tous y étaient. Sortir pour atteindre le pipi-room demandait de l'anticipation et moult contorsions, dans la cour avec la fraicheur !
Se tenaient des agapes familiales, amicales, en tous points délicieuses émerveillant les plus jeunes et les parents pour les prouesses réalisées dans la cuisine attenante soit là 1,20 x 2,40.
Le décor est planté, rien absolument rien de fonctionnel, sortait de cette cuisine où officiait Louise ses fameuses pommes de terre Dauphine !!!
Rien que d'y penser j'en bave, jamais je n'en ai cuisiné, ne pouvant une seule seconde imaginer rivaliser avec Louise, quand nous sommes en Gironde au pays Médocain, là, Mimi nous agace les souvenirs de sa chère aïeule en touillant la pâte à choux et la purée !

mardi, mai 26 2020

JOUR 5….

4ème jour de traitement.
Une légère amélioration de l'état général, de la jambe droite en particulier.
Moins douloureuse mais encore spectaculaire d'après l'infirmière qui la vit ce matin, œuvrant à me ponctionner du sang et attendant que je lui fournisse un liquide doré….
Elle repartit avec mes globules et apparentés mais sans mon fluide d'or…trois heures pour obtenir une miction lamentable…!
Notre Nicole à nous qu'on a me fait des cachoteries, frangin a vendu la mèche, bientôt grâce leurs talents conjugués je serai dans la rue peut-être même dans le tram !
Bien sûr ce grand moment sera illustré…une occasion de rire toujours bonne à prendre.
L'appétit revient un peu, très peu, je fais un sort aux cerises, demain les fraises, que des aliments "frais" très malléables, étranglement à éviter, alimentation de bébé curieux hein, pas d'une vieille en fin de course, pas tout à fait.
Allez on se bichonne, c'est l'printemps !!

lundi, mai 25 2020

JOUR 4...

Depuis lundi une douleur "chaude" avec picotements et rongeures largement rependues me gonflent la jambe droite.

jambe1.jpg, mai 2020
Le généraliste remplaçant (un air d’étudiant en première année, sympa!) posa le diagnostique de cette maladie de peau : érésipèle ,une découverte pour moi..
Nicole alla à la pharmacie.
L'infirmière viendra mardi matin pour deux prélèvements.
Demain sera la joue suivant....!

- page 2 de 247 -