La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, août 31 2023

QUAND VIENT LA FIN DE L'ETE…

Encore chaud un peu humide, des odeurs de sous-bois flotte dans mon secteur lorsqu'en escale dans le fauteuil du séjour je finis la courte nuit prise dans mon lit, avant le tram et les veinards qui vont au boulot.
Hier ma Mimi me sonna toute pétillante quoique légèrement troublée, le 15 aout fête des Marie et des Mireille je ne l'avais pas raté ce jour, et là-bas son époux et elle me remercièrent en me disant que ce n'était pas le bon jour, perplexe lorsque je raccrochais. La semaine passa chez eux comme chez moi et la lumière jaillit "Ô Madeleine qu'est-ce que l'on devient tu te rends compte !" Un jour de fête carillonnée faire un grand ménage, complètement déboussolés nous étions Yves et moi. Pas de risque pour moi, je m'énerve un peu lorsqu'une visite est programmée, je survole depuis mon fauteuil une chiffonnette en microfibre à la main la table, le plan de travail de la cuisine, un œil du côté des wawas et basta !
Lundi dernier je visitais avec ma bonne copine Nicole le centre Paul Papin à Angers il sorti de terre l'année où je posais mes paquets en Anjou, on y traite les maladies du sein, agacée par quelque chose sur mon opulente mamelle gauche j'exposais la chose pour un examen pas du tout voluptueux et attendis le verdict "pas d'alarme pour mon âge" j'en suis forte aise, une bonne frayeur quand même !
Ma féline qui fut, est encore fragile de la tuyauterie reprend un meilleur poil, pas trop de câlinerie quelques dégueulis sur ma couette elle a 13 ans ma mignonne.
Mes ados de voisins sont au taquet pour la rentrée, j'aime bien les entendre cavaler dans leur escalier, le lave-linge n'a pas chômé chez eux (retour de vacances).
Parce que dans ma boite mail j'avais ma nouvelle facture EDF de joie j'ai claqué des euros dans une plaque induction solo, réception demain…Hier j'oubliai une casserole contenant ma fricassée de légumes…qui furent "biens cuits" d'où mon investissement équipé d'un arrêt automatique au bout de 180 minutes !!!
Pose dans mon fauteuil fixe et vogue la catin, allez vous aussi ! À une autre fois…

lundi, juillet 24 2023

DU SOLEIL, DE LA LUMIÈRE…ET LE RESTE…!

Dans ma cuisine la luminosité artificielle était médiocre, une petite rampe de rien du tout au-dessus des foyers allogènes et pis c'est tout, mes yeux vieillissants, la rampe lâchant son office, en trois jours de réflexion instance et conciliabules avec frangin j'optais pour des lampes sur prise radio commandée, résultat magique. La lumière fut partout, éblouissante, tellement que je réduisis le nombre à deux sur trois initialement. Dans la cuisine le volet du Vélux de toit est aussi radio commandé…depuis trois semaines il faisait la gueule à mi-chemin de sa course sur le double vitrage me laissant dans une pénombre presque agréable, ce matin pourtant le soleil feignantant en plus de trainer loin là-bas à l'horizon m'agaçât au point qu'enfin j'étudiais le problème sérieusement. D'abord changer les piles de la télécommande, les reloger bien comme il faut appuyer avec conviction sur le bitonaux position "haute" tripatouiller de bouton central dont j'ignore superbement l'usage, laisser macérer un peu recommencer la manœuvre, et ça fonctionne !!
Ma chaise élévatrice ? Parfaite pour voir sur les rayonnages de la cuisine, dans le fond des gamelles, derrière les pots de yaourt dans le frigo, les quatre roues pivotantes cela ressemble au patin à roulette, heureusement les meubles font des appuis faciles. Dans la salle de bain atteindre le hublot du lave-linge et la serpillère de la féline presque un jeu. J'améliore ma technique d'étendage du linge sur le séchoir dans le but de réduire le repassage à presque rien voir rien du tout !
Et puis Brigitte une femme de cinquante-trois ans, emportée par cette saloperie de maladie de Charcot, son père gagné par la démence sénile, je plains infiniment Nicole mère de l'une épouse de l'autre. Marie ma chère amie picarde, elle aussi touchée par les misères de ses filles et la démence de son époux, pas marrant dans sa jeunesse en passe de devenir dangereux, violent maintenant. Yvette notre amie évryenne…il y a du mou…Je sers les freins, les boulons de tous mes fauteuils, peur de cette épidémie autrement plus dévastatrice que le "virus du confinement" dans notre immeuble la voisine du premier étage après avoir soigné, subit la ruine cérébrale de son époux est elle aussi atteinte…J'ai peur de perdre le contrôle au point de ne plus pouvoir décider la fin du voyage, de mon voyage.
Je ne suis pas pressée l'état actuelle de la bête est 'supportable' il y a encore tellement d'âneries à voir et écouter, du chaud, du sec, du mouillé, du froid, parait que c'est la faute aux bipèdes, je veux bien, mais aussi le changement inhérent à la VIE qui n'est pas il s'en faut un long fleuve tranquille, les "prédictions" vue de ma fenêtre sont alarmistes plus qu'alarmantes.
Faire peur, jouer avec la crédulité des uns et des autres, qui ne vivent qu'au présent, ignorant deux mille ans d'Histoire en Europe et ailleurs, l'ambition que l'on veut nous faire avaler ? 20° partout tout le temps, de la pluie la nuit, de la neige du 1r décembre au 1r mars…foutage de gueule absolu…
AGACÉE je suis .

samedi, juin 17 2023

L'ANJOU TREMBLE…

Autant que ma voluptueuse carcasse.
Tranquille devant l'ordinateur l'oreille droite captant la TV, l'œil gauche portait le regard au-delà du balcon.
Du bruit genre turbo moto ou outil de chantier à la manœuvre cernés que nous sommes par 4 chantiers imposants. Et puis la fenêtre trépigne comme le bureau et le sèche-linge, je sais maintenant identifier un tremblement de terre c'est mon deuxième déjà il y a juste quatre années nous avions "vu" et vibré dans nos fauteuils la féline et moi.
Un fois de plus je me suis abstenue de Club tricot, l'aiguille circulaire et le fil ne m'intéressent plus, stagner deux heures à papoter non plus, l'année prochaine peut-être parce qu'avec ma copine-voisine en sortant du tricot nous jasons au troquet du coin, 3 ans d'ancienneté des prix que je trouve prohibitifs, décors plaisant en intérieur, table en extérieur confortable le spectacle de la rue permanent.
La matinée de ce jour m'occupa…jusqu'à 16h changement du fauteuil roulant manuel ET pliant la semaine dernière un "monstre" me fut livré, trop profond trop large inremuable pour mes biceps.
Le vendeur technicien arriva vers 11h45 il mesura l'espace entre les deux accoudoirs détermina hauteur largeur, roulettes anti-bascules, il resta une grande demie heure à papoter… d'adoption pour les homos… et oui Dimitri… m'apprécie beaucoup depuis peu.
Il établie un complément à mon dossier déposé à la pharmacie, et je fus informée du coût de la chose…soulagement il me restera quelques euros à flamber pour la fin de l'année. Livraison et essayage mardi matin prochain parce que lundi voisine du dessous ajoutera une année dans son bouquet.
Dimanche mon petit frère viendra admirer les lumières "versaillaises" de ma cuisine, pas données ces lampes à allumage radio commandé, je crains une interférence entre la commande du Velux et les ampoules, de quoi phosphorer des neurones !!
Bonnes vacances…

vendredi, juin 9 2023

POINT….

Cigogneaux, 6 œufs, 5 naissances, 4 presque adultes qui tuèrent le petit du nid avec une ardeur remarquable…ces 4 vigoureux bientôt auront les pattes rouges et iront pêcher les grenouilles dans les marres.
Depuis mercredi je suis une Mume équipée d'une chaise mobile sur quatre roues, frein, à hauteur variable la chose est prometteuse pour atteindre les étagères de mon logis où j'entrepose plats et vaisselles même que je pourrai en casser un peu…!

image0000001_2.jpg, juin 2023
image0000011.jpg, juin 2023
À l'angle de ma rue et du boulevard où circule le tram un bâtiment fut construit, une surface extérieure disponible à la vente à des fins de stationnement serait peut-être l'attrait plus de mon T2 améliorant l'héritage de mes fils. Je m'informais donc de l'état des négociations (3 ans révolus) d'attente…! Une réponse hier soir dans ma boite mail…RIEN de nouveau si ce n'est le prix qui explose dans les pages immobilières locales.
La semaine dernière attendant mes bébés pour la fête des Mères j'eus besoin de remuer quelques archives pour eux ce fut fait, trouvai les documents ad hoc certes, mais chavirai dans une brume de souvenirs pas tous joyeux il s'en faut pour cause de décès précoces ou à échéance "normale" mais de ce qui fût ma vie professionnelle, tous mourus ! leurs descendants bien vivants tous barbotant dans les couloirs du pouvoir actuel, pas les plus voyants …les plus efficaces pour ruiner les lois sociales.
Irai-je tricoter au Club aujourd'hui…il fait chaud, l'orage menace…de l'envie pas une once,
Profitez !!!

Les cigogneaux...

Les cigogneaux
cigogneaux.jpg, juin 2023

- page 2 de 262 -