La Mume (le blog)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

LE VENT FRIPON…

À moins qu'il ne soit jean-foutre, il soufflait fort, en bourrasque, cramponnées à nos déambulateurs roulants Nicole et moi luttions pour atteindre le Club féminin…
Entre l'échoppe du photographe et la pharmacie ce vent insistant me fit mollir des rotules et me voici encore une fois "chavirée "sur le cul !
Sol humide, cheville et genou droits endoloris, il me fallait juste le temps de reprendre haleine et chercher du regard le moyen de retrouver la verticale…
Le photographe affolé appela contre mon gré très contrarié les pompiers, les deux jeunes femmes aux commandes de la pharmacie s'agitaient beaucoup pour peu de résultat.
Une formation "aux secours des vieux tombés à remettre debout" leur serait indispensable !!!
C'est Nicole qui fonça dans l'officine quérir un siège avec accoudoir, assise tranquille j'attendis les pompiers.
Ils me firent parler, écrire, je leur débitais deux trois fadaises, le médecin du SAMU après notre papotage me déclara apte à finir la journée chez moi.
Pas question de trainer si peu que ce soit à l'hôpital…!!!
Les pompiers ( 4 beaux gosses) m'accompagnèrent jusqu'au Club sous les lazzis des tricoteuses, je fis l'animation du jour, et puis mes bonnes copines proposèrent leurs services pour me reconduire chez moi.
Demain frangin et plombier préféré auront la chance d'être dans mes murs…et moi aussi !!!!!!!!!!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet